Free : c’est l’hémorragie sur le mobile avec une perte de 200 000 abonnés sur le trimestre, le forfait à 2€ mis en cause

Free : c’est l’hémorragie sur le mobile avec une perte de 200 000 abonnés sur le trimestre, le forfait à 2€ mis en cause

© Univers Freebox- Mathilde Ciret.

Les analystes ont vu juste, Free a bel et bien perdu des abonnés sur le mobile au 2ème trimestre. Iliad vient de publier ses résultats et force est de constater que l’opérateur de Xavier Niel est crédité du pire trimestre depuis son arrivée sur le marché du mobile en 2012. La guerre des prix lui donne des sueurs froides, son modèle s’essouffle.

Si Free a pu se targuer pendant 23 trimestres consécutifs d’être le premier recruteur sur le mobile, il a perdu son leadership lors des trois premiers mois de l’année. Cette fois la situation est d’autant plus alarmante, c’est même un coup de tonnerre voire un début de crise. La publication des résultats semestriels de sa maison-mère Iliad confirme les craintes des investisseurs.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes pour le second trimestre. La base totale de tous les forfaits de Free Mobile est passée de 13 825 000 fin mars à 13 625 000 au 30 juin 2018 soit une perte directe de 200 000 abonnés sur cette période. Free explique ce recul "en raison de la concurrence accrue sur les offres d’entrée de gamme". Si l’agence Bloomberg a lancé début août qu’un nombre historique d’abonnés Free Mobile avaient fui chez Orange sur cette période, Free avait répondu dans un communiqué enregistrer des pertes sur son forfait le moins onéreux. Iliad le confirme aujourd’hui, l’opérateur a perdu uniquement des abonnés à 2€ euros. Il devient donc inévitable pour Free d’enrichir son offre low cost. Xavier Niel a d’ailleurs annoncé en mai dernier l’arrivée d’une nouvelle offre mobile à moyen terme tout en faisant savoir qu’au contraire du forfait 100 Go à 19,99€/mois, celui à deux euros n’a pas connu de véritables évolutions. Par conséquent, tout porte à croire que ce forfait sera donc boosté, la réalité des chiffres le prouve aujourd’hui.

Points positifs, Free estime à 100 000 l’augmentation du nombre d’ abonnés accédant à la 4G du T1 au T2. Par ailleurs, la base d’abonnés au forfait Free 4G illimitée (50/100 Go pour les non abonnés Freebox) croît de 500 000 abonnés sur le premier semestre 2018 pour une base totale de 7 550 000, malgré une intensification des promotions concurrentes au 2ème trimestre. "La croissance régulière de la base d’abonnés sur le forfait Free 4G illimitée témoigne de la solidité de la marque Free, et démontre la pertinence de la stratégie d’enrichissement des offres mobiles et de l’efficacité de la politique de migration soit un doublement du volume net des migrations sur le 1er semestre 2018 par rapport au 1er semestre 2017", précise un communiqué.