Free perd toujours des abonnés Freebox malgré une bonne performance sur la fibre

Free perd toujours des abonnés Freebox malgré une bonne performance sur la fibre

L’opérateur de Xavier Niel n’a pas relancé la machine sur le fixe. Pire encore, après une perte de 19 000 abonnés sur ce segment lors des trois premiers mois de l’année, Free voit 28 000 de ses abonnés partir chez la concurrence au second trimestre.

C’est le message du jour, Iliad est en difficulté d’un point de vue commercial. La publication de ses résultats semestriels ce matin le démontre. Une hémorragie inédite et conséquente sur le mobile et une fuite des abonnés sur le fixe non colmatée. En effet, la base d’abonnés haut et très haut débit de Free est passée de 6 501 000 fin mars à 6 473 000 au 30 juin 2018 soit une perte de 28 000 abonnements sur le trimestre. Un mauvais exercice sur le fixe à contraster avec la fibre où Free a engrangé 88 000 abonnés, une performance, en comparaison supérieure à celle de Bouygues et en ligne avec le trimestre précédent. Sur le semestre, l’augmentation du nombre d’abonnés FTTH est de 178 000. "Ainsi, le groupe affiche une croissance d’un tiers de sa base d’abonnés FTTH en 6 mois, et compte désormais 734 000 abonnés FTTH", précise Iliad.



Les objectifs sur le fixe :

  • Part de marché Haut Débit et Très Haut Débit de 25% à long terme ;
  • Hausse de la base d’abonnés FTTH de 300 000 à 500 000 abonnés en 2018, puis d’environ 500 000 abonnés par an à partir de 2019 ;
  • Atteindre 1 million d’abonnés FTTH début 2019 ; 
  • 9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018 et 20 millions de prises FTTH à fin 2022.