Des riverains anti-ondes s’opposent pour la première fois à l’implantation d’une antenne Free Mobile… à La Réunion

Des riverains anti-ondes s’opposent pour la première fois à l’implantation d’une antenne Free Mobile… à La Réunion

Lancé en grande pompe en juillet 2017 à La Réunion, Free Mobile est passé jusqu’à présent à travers les mailles du filet de riverains hostiles à l’implantation d’antennes-relais sur l’île, lesquels avaient surtout tendance à donner du fil à retordre à SFR. Il aura finalement fallu attendre le projet d’implantation de la 166ème antenne de Free/Telco OI pour que l’opérateur de Xavier Niel entre dans le viseur d’habitants réfractaires. 

Comme en métropole où ce genre de mobilisation est récurrent, des riverains sont actuellement vent debout face à la construction d’une antenne Free Mobile dans le quartier de Bois de Nèfle Coco situé dans la commune de St Louis, rapporte la chaîne Réunion 1ère. Alors que les travaux d’installation en étaient à leurs prémices avec une dalle déjà coulée, une kyrielle d’habitants a commencé à manifester son refus face à l’implantation de cette antenne-relais d’une hauteur de 20 mètres. Leurs arguments sont du même acabit que ceux souvent mise en exergue dans l’hexagone, à savoir l’impact des ondes sur la santé, les troubles de la mémoire et de la concentration, les insomnies et dépressions ainsi que le risque de cancer et la décote immobilière. Les riverains, excédés, assurent ne pas avoir été concertés et dénoncent par ailleurs la proximité entre les habitations et le site choisi, lequel appartient à un retraité qui a accepté de louer son terrain la bagatelle de 5000 euros par an pour des raisons financières. 

De son côté, la mairie prévoit de revoir le dossier et éventuellement d’engager une procédure d’annulation du projet. Un permis de construire a pourtant été délivré en 2018. En attendant une issue positive, la mobilisation s’organise et le chemin menant au futur site reste aujourd’hui bloqué par les riverains.