SFR recherche des partenaires financiers pour accélérer le déploiement de sa fibre

SFR recherche des partenaires financiers pour accélérer le déploiement de sa fibre

Après les pylônes, place à la fibre. Les principaux fonds d’infrastructure en Europe devraient se bousculer au portillon.

Qu’il semble loin le temps où l’opérateur de Patrick Drahi scandait haut et fort son ambition de fibrer intégralement la France seul sans argent public. Un an plus tard, de l’eau a coulé sous les ponts et selon les informations du Figaro, SFR planche aujourd’hui sur de nouvelles solutions pour booster le financement de son réseau fibre optique et ainsi accélérer son déploiement. En quête de nouveaux partenaires financiers, la filiale d’Altice aurait mandaté la banque Lazard dans cette optique. D’ailleurs, des fonds d’investissement seraient intéressés. L’hypothèse d’une prise de participation dans une nouvelle entité « SFR FTTH » ou « FiberCo» à l’instar de la société TowerCo fraîchement créée pour ses pylônes dont il a cédé une partie récemment, tombe donc sous le sens.
 
Ainsi, l’opération permettrait à l’opérateur au carré rouge de regrouper ses actifs dans les zones moyennement denses, soit 4 millions de prises sur les 4,7 millions sur lesquelles il s’est engagé. D’après le quotidien, « techniquement, les petites agglomérations et les appels d’offres emportés par SFR dans des réseaux dans les zones rurales sont concernés. Dans ce dernier cas, la valorisation de l’actif va aussi dépendre de la durée de la concession, compliquant l’équation. » Si le montant du montage n’est pas encore connu, celui-ci ne devrait concerner uniquement le financement des prises FTTH à venir. De quoi accélérer le déploiement du réseau fibre de l’opérateur et permettre à Altice Europe de continuer à éponger sa dette, aujourd’hui estimée à 31 milliards d’euros.