Coup de bluff ou pas ? SFR annonce qu’il veut fibrer seul et intégralement toute la France

Coup de bluff ou pas ? SFR annonce qu’il veut fibrer seul et intégralement toute la France

 
C’est une annonce pour le moins surprenante qu’a fait ce matin SFR dans Les Echos. Michel Paulin,son Directeur général, assure que « nous allons fibrer intégralement la France, et ce sans argent public ». Il estime même que cela fera économiser 8 à 15 milliards d’euros au budget de la France
 
Michel Paulin précise son plan « Nous sommes en train de créer une société dédiée, Altice Infrastructures, pour assurer l’ensemble des travaux. Elle commencera ses travaux dès septembre de cette année et raccordera les premiers foyers avant Noël. Nous fibrerons 80 % du territoire en 2022 et l’intégralité d’ici 2025 ». Pour fibrer le territoire à 100%, SFR compte également moderniser la partie terminale de son réseau câble pour amener la fibre jusque chez l’abonné. Ce réseau serait également ouvert aux autres opérateurs.
 
Face à une telle annonce, et alors que SFR n’a déjà pas tenu ses engagements de déploiement FTTH partout où il s’y était engagé, Fabienne Schmitt, journaliste aux Echos, pose alors la question « Vos propositions, c’est un coup de bluff qui vise à remettre Orange à la table des négociations pour qu’il vous cède une partie de ses agglomérations de taille moyenne ? »
 
Michel Paulin assure que non et que SFR est « déterminé à fibrer la France, à le faire rapidement, sans argent public. C’est notre première contribution au gouvernement, concrète, opérationnelle et basée sur nos convictions. Nous sommes prêts à travailler avec Orange pour encore accélérer ce déploiement. A terme, nous détiendrons l’intégralité de nos infrastructures. »

Le coût du fibrage de l’ensemble de la France est estimé à 25 milliards d’euros et est pour le moment financé d’une part par les opérateurs privés et d’autre par l’Etat et les collectivités territoriales.