Xavier Niel veut accélérer la croissance de Salt, un nouveau patron est nommé

Xavier Niel veut accélérer la croissance de Salt, un nouveau patron est nommé

C’est le troisième directeur général sous l’ère Niel. L’ex-Orange suisse vient de l’annoncer, Pascal Grieder, 41 ans, va prendre les rênes de Salt à partir du 1er septembre et succèdera à Andreas Schönenberger en place depuis mars 2016. Objectif, accélérer la croissance.

La décision peut paraître surprenante, l’opérateur Suisse de Xavier Niel fait ses premiers pas sur le fixe et semble avoir réussi avec succès sa transformation numérique par le biais entre autres d’une politique intense de réduction des coûts. Si Andreas Schönenberger a largement contribué à la mise en place de la nouvelle stratégie de Salt, racheté en 2014 par Xavier Niel via sa holding NJJ, il doit à présent céder sa place mais continuera malgré tout à siéger au conseil d’administration.

Le nouveau directeur général, Pascal Grieder, occupait quant à lui jusqu’à présent le poste d’associé gérant chez Digital McKinsey Switzerland. Il dispose d’une dizaine d’années d’expérience comme consultant pour des opérateurs télécoms internationaux et comme leader de l’activité numérique chez McKinsey en Suisse. C’est cette expérience du marché des télécommunications qui a attiré Xavier Niel : "Pascal Grieder a montré qu’avec l’innovation numérique, il est possible d’amener les entreprises à un niveau supérieur. C’est exactement ce que nous attendons de lui en tant que PDG. Notre objectif est d’accélérer la croissance de Salt ", a commenté le fondateur de Free. A noter que cette décision intervient à l’heure où les rumeurs de consolidation affluent en Suisse, notamment autour d’un projet de fusion entre UPC et Sunrise.