Malgré la volonté de Free, Orange et Bouygues de reprendre les chaînes RMC Sport, les discussions bloquent sur le prix demandé par SFR

Malgré la volonté de Free, Orange et Bouygues de reprendre les chaînes RMC Sport, les discussions bloquent sur le prix demandé par SFR

600 Millions d’euros, c’est le budget des chaînes RMC Sport, ex SFR Sport. Grâce à la Ligue des champions, les chaînes sport du groupe Altice espèrent bien rentabiliser leurs investissements. Mais, ainsi que l’ont calculé Les Echos, il faudrait pour cela acquérir 2,6 millions d’abonnés à 19,99€/mois. Or cela ne peut se faire qu’en nouant des partenariats avec tous les distributeurs, dont bien sur les principaux : Canal, Orange, Free et Bouygues Télécom.

Tous ont montré leur volonté de reprendre ces chaînes, et c’est d’ailleurs pour pouvoir s’exporter chez ses concurrents que SFR Sport et devenu RMC Sport. Et pourtant, les discussions patinent, sauf pour la reprise des chaînes sur l’offre Canal via le satellite. Xavier Niel expliquait lors du FreeDay, Xavier Niel que « le problème est que les sommes demandées par SFR pour RMC Sport sont délirantes». Toutefois, le fondateur de Free a laissé entendre qu’un terrain d’entente pourrait être trouvé.

Selon Thomas Coudry, analyste chez Bryan Garnier, et cité par Les Echos, « Pour Altice, il y a un risque à abandonner l’exclusivité sans sécuriser en même temps de la part des distributeurs tiers des minimums garantis suffisants pour assurer la rentabilité de l’investissement ».

Quant au PDG de SFR, Alain Weill, il se montre optimiste en expliquant qu’il est normal que « les discussions accélèrent au dernier moment, lorsque les clubs français vont entrer en lice dans la Ligue des champions ». «Je suis confiant, il y aura des accords. Et s’il n’y en a pas, nous aurons l’exclusivité pour SFR ».