Face à Netflix, la plateforme française “Salto” de TF1, M6 et France TV, annonce des investissements riquiquis

Face à Netflix, la plateforme française “Salto” de TF1, M6 et France TV, annonce des investissements riquiquis

Le mois dernier, les groupes France Télévisions, M6 et TF1 ont annoncé la création de Salto, une nouvelle plateforme française qui va se confronter à Netflix.

Les Echos rapportent aujourd’hui que les investissement des 3 acteurs pour cette nouvelle plateforme de SVOD seront très minimes. En effet, M6, TF1 et France TV se sont engagés à injecter 5 millions d’euros chacun, soit 15 millions en tout. Et si le projet connaissait une certaine réussite, ils pourraient monter jusqu’à 15 millions d’euros chacun, soit 45 millions au total. Une paille face au géant Netflix qui investit plusieurs milliards par an dans les contenus. 

Avec si peu d’argent injecté, Salto, qui devait être la réponse française à Netflix ne joue clairement pas dans la même catégorie. Et même ses créateurs y vont très prudemment quant aux ambitions de cette plateforme : « Nous ne nous positionnons pas face à Netflix, relativisait cependant récemment Gilles Pélisson, PDG de TF1, dans les colonnes des « Echos » . Salto sera une offre de complément, alternative. L’objet n’est pas d’avoir des séries mondiales comme Netflix, mais il y aura sur Salto toute la valeur et la variété des contenus des antennes des trois groupes. »

Que proposera Salto ?

On connait pour le moment peu de choses quant aux contenus que proposera Salto, Julien Verley, le directeur du developpement commercial de France Télévisions a expliqué que ce ne serait pas une plateforme de VOD, mais "une plateforme numérique de télévision", qui sera disponible en OTT et sous forme d’application mobile. On retrouvera sur ce service, de façon éditorialisée (et non par chaînes) "toute les diversité des contenus" des Groupe France Télévisions, TF1 et M6. On pourra ainsi retrouver du divertissement, du sport, de la fiction américaine, européenne et française. 

Les contenus proposés seront fonction de l’offre qui sera choisie par l’abonné. Il y aura un premier niveau de prix qui permettra d’accéder aux contenus live et replay des chaînes des 3 groupes. Une seconde offre, plus chère, donnera accès à "un catalogue très riche d’inédits et d’exclusivités". Les 2 tarifs n’ont pas été indiqués, mais, selon Le Figaro il y aurait une offre à 1,99€/mois et une seconde à 6,99€/mois.