Interview d’Etienne Dugas, président de l’ex-FiRIP : ce sera l’année de Free sur les RIP

Interview d’Etienne Dugas, président de l’ex-FiRIP : ce sera l’année de Free sur les RIP

Etienne Dugas, président de l’ex-fédération des industriels des RIP qui est récemment devenue InfraNum, la fédération des entreprises partenaires des territoires connectés a accordé une interview à Univers Freebox lors de la présentation des résultats de l’Observatoire du Très Haut Débit 2018.

L’occasion de faire un point sur l’avancée des déploiements FttH sur les réseaux d’initiative publique (RIP). A l’heure actuelle environ 300 000 abonnés bénéficient déjà de la fibre optique sur ces réseaux ce qui représente 25% de part de marché. Toutes zones confondues il y plus de 3 millions d’abonnés FttH sur le territoire national.

Sur l’arrivée des offres Free sur les RIP, Etienne Dugas est convaincu que l’opérateur de Xavier Niel viendra sur les réseaux d’initiative publique d’Altitude (l’interview réalisé le 14 juin dernier lui a donné raison ce matin) et d’Axione d’ici la fin de l’année. 

Une des principale préoccupation pour l’accélération des déploiements réside, non pas dans la pénurie de fibre optique dont on ne cesse de parler parfois a tort mais bien dans les ressources humaines. Les formations sont opérationnelles, les formateurs recrutés mais la filière souffre d’un manque de communication reconnaît-il et a énormément de mal à recruter. Il précise ainsi que 100% des personnes qui valident la formation "courte" dispensée dans un des 37 centres labélisés Objectif Fibre trouve un emploi en CDI. De plus il est possible d’évoluer et "en 10 ans on peut faire d’un profil sans aucune formation un cadre de très bon niveau".

Enfin, Etienne Dugas nous explique le processus qui a abouti au changement de nom récent de la Fédération des industriels des RIP en InfraNum afin d’intégrer la notion d’usages et de smart territoires dans son champ d’action.