Les opérateurs italiens tentent de contenir l’hémorragie de clients provoquée par la Rivoluzione Iliad

Les opérateurs italiens tentent de contenir l’hémorragie de clients provoquée par la Rivoluzione Iliad

Iliad Italia a lancé sa Rivoluzione en Italie en présentant fin mai à Milan son offre à 5,99euros/mois, appels/SMS illimités et 30Go de data, tous services inclus, simple et transparente, sur un marché où les coûts cachés et autres augmentations de tarifs sont légion. Les autres opérateurs essaient de répliquer pour garder leurs clients.

Les concurrents du nouvel entrant n’ont pas tardé à répliquer en proposant leurs forfaits à prix cassés. C’est le cas de Tre et Vodafone. Le premier a fait passer son plus petit forfait comprenant 1 000 minutes de communication, 1 000 SMS et 10Go de 10 à 7 euros/mois en ajoutant 6 mois gratuit d’accès à Apple Music. Vodafone quant à lui, baisse ses prix mais reste plus proche des 10 euros/mois avec sa première offre dont l’enveloppe de data est plutôt faible (2Go) mais où le chat et la consultation des cartes ne sont pas décompté. Telecom Italia Mobile propose lui une offre en exclusivité sur internet à 10 euros/mois (1 000 minutes d’appels et 20Go de data).

Mais la réplique ne s’arrête pas, les opérateurs proposent tous des offres "winback" réservées aux clients qui font une portabilité de numéro dans le but de tenter de récupérer leurs anciens clients. TIM propose à ses clients partis chez Iliad des offres allant de 7 euros/mois pour 1 000 minutes d’appels et 20Go de data à 10,89 euros/mois avec appels illimités et 30Go. Ces offres sont conditionnées à un engagement sur 24 mois et comprennent encore une série de coûts cachés, comme par exemple l’activation automatique à la première utilisation d’une option "TIM Base e Chat" 2 euros/mois qu’il faut désactiver par la suite manuellement, ainsi que la facturation de la consultation de ses messages vocaux à 1,50 euros.

Vodafone propose le même type de promotion "winback" certains anciens clients se sont vus proposer une offre à 6 euros/mois 1 000 minutes de communication et 20Go de data alors qu’ils sont partis chez Iliad qui offre de l’illimité et 30Go sans engagement. Tous les services supplémentaires chez Vodafone sont facturés (messagerie, suivi conso,etc.).

Même topo pour Wind et Tre dont les promotions tentent de se calquer sur le tarif de l’offre Iliad mais sans les appels illimités, avec un enveloppe de data plus faible, toujours les services additionnels payants et un engagement de 24 mois.

Les concurrents essaient de retenir leurs clients et jouent sur les prix sans vraiment égaler l’offre d’Iliad Italia, mais par contre ils ne semblent pas prêts à lâcher la poule aux oeufs d’or des coûts cachés. Ne reste plus qu’à attendre qu’Iliad Italia, qui a visiblement pris un bon départ, communique sur ses chiffres pour connaître l’étendue de l’hémorragie.

 

source : Universofree