Freezone S'inscrire

En images : Orange célèbre les 40 ans du téléport de Bercenay, le plus grand d’Europe

 

Propriété du groupe Orange, le téléport de Bercenay-en-Othe, fête aujourd’hui ses 40 ans. Ce centre de télécommunications spatiales est le plus grand d’Europe.

Comme son nom l’indique, ce dernier permet l’émission de signaux de télécommunication vers des satellites en orbite géostationnaire. « il y a quarante ans, France Télécom collaborait avec l’armée française sur un grand projet dont le but était de couvrir en télécommunications les DOM-TOM, à une époque où les câbles sous-marins y étaient inexistants. C’est ainsi qu’est né le Téléport de Bercenay en Othe, composé au départ de quelques antennes destinées à transporter la voix, qui était alors analogique », explique Véronique Disdet, directrice de la Satellite Factory d’Orange. C’est également durant cette période qu’Orange est devenu opérateur de satellites. Aujourd’hui, sont des milliers de télécommunications et des gigabits qui transitent chaque jour sur ce site qui compte plus de trente antennes, trois d’entre elles mesurant plus de trente mètres de haut. Celles-ci ne couvrent pas la terre entière, informe Orange. Le rayon de ce téléport «atteint les côtes du Brésil d’un côté et l’Inde de l’autre. Pour fournir une couverture globale à ses clients, ce dernier est donc relié à des téléports partenaires, aux États-Unis, en Allemagne, en Australie ou encore en Corée.»

 

 

Mais à quoi sert exactement ce site en 2018 ? Si les DOM-TOM, à quelques exceptions près, sont désormais câblés et n’ont plus le même besoin en communications satellites, il reste d’autres zones à couvrir : « Orange fait d’importants investissements en Afrique, notamment dans des pays n’ayant pas accès à la mer – donc aux câbles sous-marins – ou à une bonne connectivité domestique. En RDC, en RCA, au Niger et ailleurs, Orange offre à des opérateurs affiliés des solutions pour relier les territoires entre eux », rapporte la directrice de Satellite Factory de l’opérateur.

Par ailleurs, les réseaux bancaires trouvent aussi dans les satellites un moyen plus fiable d’effectuer les transactions. Ainsi, Orange Business Services, offre grâce au Téléport de Bercenay des services satellites à une myriade de clients comme des ONG et entreprises, souvent dans les camps de réfugiés, sur les sites de forage isolés ou encore en mer sur les navires. Les ministères optent aussi pour ces services, comme systèmes de secours.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (5)
Posté le 19 juin 2018 à 15h59

La très haute technologie d'Orange et le monopole dans ce domaine !!! j'aimerais bien visiter est-ce accessible ??

Posté le 19 juin 2018 à 16h00

J'imagine le niveau des ondes ! :)

Posté le 19 juin 2018 à 17h03

Dans le film "Contact", les paraboles de l'observatoire sont bien alignées...

Là c'est un peu le foutoir ... lol

Posté le 19 juin 2018 à 20h55

J'appelle de suite les Robin des Toits, ça va les occuper un peu innocent

Posté le 20 juin 2018 à 08h58

Je croyais qu'un téléport c'était ça:

Voir image

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Nouvelle offre de Free dans le fixe : qu’attendriez-vous ?