Vente des pylônes de SFR : Altice aurait choisi KKR, le puissant fonds dont fait partie Xavier Niel

Vente des pylônes de SFR : Altice aurait choisi KKR, le puissant fonds dont fait partie Xavier Niel

Après des mois de tractations, cela se précise.

On le savait, Altice cherche à vendre le réseau de points hauts (pylônes, toits terrasses, châteaux d’eau, clochers…) de SFR afin de réduire sa dette, mais aussi pour restructurer ses opérations en Europe. TDF a d’ailleurs révélé en avril dernier avoir remis une offre à l’opérateur au carré rouge et que le processus de décision est entre les mains d’Altice.

Aujourd’hui, il semblerait que le groupe de Patrick Drahi ait fait son choix. Comme le rapporte Reuters, c’est le quatrième fonds d’investissement mondial, KKR, qui aurait remporté la partie et serait en passe de prendre une participation minoritaire dans les tours télécom de SFR. Cependant, la transaction n’est pas encore bouclée. Parmi les prétendants, figuraient Blackstone, ou encore le duo Allianz et Axa. Pour rappel, les pylônes du groupe sont valorisés entre 3 et 4 milliards d’euros.

KKR (pour les initiales de ses trois fondateurs Kohlberg, Kravis, Roberts) est un des plus anciens et des plus importants fonds d’investissement américain fondé en 1976. D’ailleurs en mars dernier, celui-ci a nommé Xavier Niel à son conseil d’administration, portant le nombre d’administrateurs indépendants à 7 sur 11 sièges.

Aux yeux de ce puissant fonds, « la France est un marché important et nous voyons des opportunités significatives dans un certain nombre de secteurs, en nous appuyant sur nos succès et notre engagement à soutenir les entreprises françaises" a déclaré Johannes Huth, responsable Europe chez KKR, lors de la nomination, cette fois de Jacques Veyrat (ex-PDG de Neuf Cegetel) comme "conseiller senior" pour ses activités en France en janvier dernier. Le fonds investit déjà dans certaines entreprises en France notamment OVH.