Rachat de SFR par Bouygues Telecom : les contacts se poursuivent

Rachat de SFR par Bouygues Telecom : les contacts se poursuivent

Tout porte à croire que ce sera le feuilleton de l’année. 

Si mercredi, le Canard Enchaîné a révélé que Bouygues avait approché Patrick Drahi en vue de prendre une part majoritaire dans SFR, Le Figaro a rapporté hier que l’opérateur de Martin Bouygues a confirmé avoir été en contact avec Altice dans l’optique d’un rapprochement avec sa filiale française, indiquant toutefois que ce projet n’a connu « aucune suite ». Dans la foulée, Le Monde y est allé également de sa révélation en précisant d’après ses informations, qu’une fin de non recevoir a été adressée à l’offre faite par les dirigeants de Bouygues. De son côté, Altice a fait la sourde oreille en assurant n’avoir reçu aucune offre. Néanmoins, le quotidien révèle que "l’histoire n’est pas terminée" et que les "contacts se poursuivent" entre les deux acteurs. 

Quoiqu’il en soit, Patrick Drahi n’est pas pressé de vendre et ce malgré l’endettement de sa filiale estimée à 15 milliards d’euros. D’ailleurs la prochaine échéance de remboursement est prévue en 2022, date à laquelle l’opérateur au carré rouge devra rembourser 4 milliards d’euros. Pour le moment, celui-ci cherche à vendre ses pylônes et enregistre entre 1,6 et 1,8 milliards de cash par an.

Source : Le Monde