Internet fixe : le FttH continue de gagner du terrain au T1 2018 mais les déploiements doivent accélérer davantage

Internet fixe : le FttH continue de gagner du terrain au T1 2018 mais les déploiements doivent accélérer davantage

L’ARCEP publie son nouvel Observatoire des marchés des communications électroniques sur l’accès à l’Internet haut débit et très haut débit au premier trimestre 2018. Le FttH continue de gagner du terrain même si la vitesse de croisière ne permettra pas d’atteindre les objectifs fixés.

Sur les quatre derniers trimestres, 2 730 000 prises FttH ont été déployées, dont 660 000 de ces prises au T1 2018. Les acteurs doivent encore intensifier leurs efforts pour atteindre les objectifs de couverture qu’ils se sont fixés, indique le gendarme des télécoms.

Au 31 mars 2018, 10,9 millions de locaux étaient éligibles aux offres FttH, soit une hausse de 33 % en un an. Au total, à la fin du 1e trimestre 2018, 18,1 millions de locaux étaient éligibles à des services à très haut débit, toutes technologies confondues, dont 12,2 millions en dehors des zones très denses.

Le taux de mutualisation des lignes FttH reste encore très en retrait en zones moins denses d’initiative publique (30% contre 75% en moyenne nationale). Un début de croissance est cependant perceptible dans cette zone, le taux de mutualisation ayant augmenté de 6 points en un trimestre (24% au quatrième trimestre 2017) alors qu’il évoluait peu jusqu’ici. Les premiers accords entre opérateurs nationaux et opérateurs de RIP commencent ainsi à produire leurs effets.

 

Les données des déploiements FttH ont été mises à jour sur le site cartefibre.arcep.fr et en Open Data.