Couverture numérique : des avancées saluées sur le mobile mais l’inquiétude grandit sur le fixe pour les collectivités

Couverture numérique : des avancées saluées sur le mobile mais l’inquiétude grandit sur le fixe pour les collectivités

Lors de la dernière édition du TRIP de l’AVICCA, le président de l’association qui regroupe les collectivités engagées dans le numérique, pour faciliter l’échange des pratiques et agir ensemble au plan national a salué les avancées en ce qui concerne la couverture mobile tout en manifestant ses inquiétudes grandissantes quant au fixe et à la fibre.

Face à l’architecte de l’accord “historique”, Julien Denormandie, signé entre les opérateurs et le gouvernement en janvier dernier, Patrick Chaize a tenu dans son discours d’ouverture, à saluer le choix courageux de renouveler les licences dans la perspective de la 5G “ Bravo. J’insiste, vraiment bravo, ce renouvellement des licences est potentiellement une arme de construction massive”. Tout en réitérant ses regrets face au fait que tous les détails de l’accord n’ai pas été rendu publics “Si j’en crois ce que vous avez pu nous en dire – je n’ai toujours pas eu hélas le texte de l’accord, ce qui laisse une inquiétude”. Il a également insisté sur le fait que les engagements contraignants qui seront prochainement intégré dans les attributions de fréquences par le régulateur devront “mieux coller à l’évolution des usages constatés des technologies mobiles et aux progrès de la 5G dont toutes les potentialités ne sont pas encore en œuvre, si l’on ne veut pas que cet accord « historique » ne devienne un jour « pittoresque » voire « totalement déphasé »

Sur le fixe, le président de l’AVICCA a été beaucoup moins positif pour ne pas dire qu’il a montré une grande inquiétude. En bref, les récentes déclarations de technologies alternatives à la fibre optique notamment les technologies hertiziennes, couplées à la pénurie annoncée de fibre, entre autres, lui font craindre l’abandon de l’objectif de 100% du territoire à horizon 2022. Il s’est ainsi même montré quasi menaçant “sans signal fort dans des délais courts de réouverture du guichet accompagné des budgets et de la volonté politique d’aller vers du 100 % FttH, je me devrais d’assumer mes responsabilités de président de l’AVICCA. Je recommanderai à mes adhérents de mobiliser leurs budgets exclusivement sur les technologies durables, donc sur le FttH, même au prix d’échéances plus lointaines. Et tant pis pour les objectifs 2020 et 2022”.

 Les interventions intégrales sont disponibles sur le site de l’AVICCA.