Freezone S'inscrire

Mobile : L’ARCEP et le gouvernement annoncent un "accord historique" avec les opérateurs pour mettre fin aux zones blanches

 
Depuis plusieurs mois maintenant, l’ARCEP et le gouvernement ont mené une concertation avec l’ensemble des opérateurs télécoms et collectivités, afin de trouve un accord pour mettre fin aux zones blanches, ces zones qui ne disposent pas d’une réception mobile satisfaisante, ou pas de couverture du tout.
 
Ce dimanche, l’ARCEP annonce que "le gouvernement est parvenu à un accord historique qui vise à généraliser la couverture mobile de qualité pour l’ensemble des Français". Dès ce matin dans le JDD, le secrétaire d’État Julien Denormandie, annonçait « accord historique » qui ne coutera pas 1 centime à l’Etat
 
« Nous allons faire en trois ans ce que nous avons fait jusqu’ici en quinze ans pour déployer la téléphonie mobile ! Je ne veux pas clouer au pilori les opérateurs, mais leurs investissements passés n’ont pas été suffisants en montant et en rythme de déploiement dans les zones peu peuplées. Par cet accord, ils s’engagent à consentir plus de 3 milliards d’euros d’efforts financiers pour y arriver. » a expliqué Julien Denormandie
 
Selon l’ARCEP, l’Etat fait le choix de prioriser l’objectif d’aménagement du territoire, dans les conditions d’attribution des fréquences mobiles dont les autorisations arrivent à terme dans les prochaines années. Le Gouvernement prévoit également d’accompagner l’effort massif d’investissement des opérateurs d’un engagement de stabilité des redevances payées par ces derniers pour ces fréquences, et de mesures de simplifications prévues dans le projet de loi sur le logement.
 
Dans cet accord, Free, Orange, SFR et Bouygues Télécom s’engagent à : 
 
- améliorer la qualité de réception sur l’ensemble du territoire, et particulièrement dans les zones rurales. Le nouveau standard d’exigence appliqué aux obligations des opérateurs sera celui de la bonne couverture ;
 
- démultiplier le rythme des programmes ciblés d’amélioration de la couverture et dans ce cadre construire chacun au moins 5000 nouveaux sites sur tout le territoire, parfois mutualisés, qui iront désormais au-delà des zones dites « blanches » et dont la charge sera désormais intégralement prise par les opérateurs. Au cours des trois prochaines années sera engagée la couverture d’autant de zones que l’ensemble des programmes gouvernementaux depuis quinze ans. 
 
- généraliser la réception en 4G ce qui implique de l’apporter à plus d’un million de Français sur 10 000 communes, en équipant en 4G tous les sites mobiles ;
 
- accélérer la couverture des axes de transport, afin que les principaux axes routiers et ferroviaires soient couverts en 4G ; l’accord prévoit aussi des dispositions sur la couverture des trains régionaux.
 
- généraliser la couverture téléphonique à l’intérieur des bâtiments, en utilisant notamment la voix sur Wifi.

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (21)
Afficher les 15 premiers commentaires...
Posté le 15 janvier 2018 à 11h48
alucardx77 a écrit
  "généraliser la couverture téléphonique à l’intérieur des bâtiments, en utilisant notamment la voix sur Wifi" bin tiens, tu mets une nappe neuve sur la tache, comme ça on la voit plus !


Bin, ça fait la fonction, non ?

Posté le 15 janvier 2018 à 13h09

bof.... 3ème annonce de ce type en moins de 5 ans.... 

Posté le 15 janvier 2018 à 14h02
gdnico a écrit
takuma a écrit Les robins des toits doivent tomber de leur chaise suite à cette annonce C'est vrai ou vont aller les éléctro sensibles ? Ils n'ont pas le droit à une zone ou ils seraient tranquille ?

Ils n'ont jamais appris à faire des cabanes dans les bois ? Sinon, il y a des grottes :)


reno69
Envoyer message
 
20369 points
Posté le 15 janvier 2018 à 14h16

  Bonjour, les collectifs anti antennes vont avoir du travail ils vont êtres débordés, espérons que pendant qu'ils s'occuperont les zones Blanches il lâcheront un peu du lest ailleurs, car vers moi sur la commune de Solaize 69360 l'antenne du "Petit Merquet" les travaux concernant cette antenne font toujours l'objet d'un contentieux en urbanisme, le site avec un pylône nu ne bouge plus en attendant que cela soit terminé tous les abonnés Free sont pénalisés, les autres opérateurs ont d'autres antennes (SFR & Bouygues antenne du Grand Merquet à moins de 500 mètres de celle de Free qui est bloquée, et Orange Stade de Foot).


http://i.imgur.com/vJ4AL5X.jpg

En attendant de pouvoir revenir chez Free et capter la 4G je suis jusqu'à fin mai chez B&You offre illimitée + 20 Go à 1,99€/mois et je capte la 4G chez moi grâce à l'antenne Bouygues du "Grand Merquet" située proche de celle de Free pas encore activée mais autorisée depuis aout 2015.

sealed

Posté le 15 janvier 2018 à 14h17
dparmen1 a écrit
alucardx77 a écrit   "généraliser la couverture téléphonique à l’intérieur des bâtiments, en utilisant notamment la voix sur Wifi" bin tiens, tu mets une nappe neuve sur la tache, comme ça on la voit plus ! Bin, ça fait la fonction, non ?

Non et ca ne la fera pas, je ne sais plus si c'est Niel ou lombardini qui l'a dit. Mais un des deux a dit qu'ils ne feraient pas de VoWifi, plutôt de la Vo-LTE, ce qui est assez inquiétant vu les critères discriminatoires et erronés que free-mobile utilise pour juger que ton téléphone est digne de recevoir sa LTE !

Posté le 15 janvier 2018 à 21h42
gdnico a écrit
takuma a écrit Les robins des toits doivent tomber de leur chaise suite à cette annonce C'est vrai ou vont aller les éléctro sensibles ? Ils n'ont pas le droit à une zone ou ils seraient tranquille ?

[Je cross-poste, ce n'est pas beau, mais efficace]

Je propose que pour chaque zone où il y a une action des anti-ondes ou d'un maire (mais ils sont rares je crois) s'opposant à un projet d'implantation, les autorités compétentes (ARCEP, AFUTT, associations de consommateurs etc) fassent constater :

- qu'un débat public (c'est normal) et une procédure de conciliation (c'est le minimum) ont eu lieu, et que des solutions alternatives ont été proposées,

- que si l'alternative consiste en la pose de 2 antennes plus éloignées pour couvrir la zone (voire plus) alors qu'une seule plus gênante aurait suffi, alors il convient que les frais additionnels de raccordement et d'implantation voire d'intégration au paysage soient pris en charge par la collectivité et les plaignants,

- si cela n'aboutit pas, il faut constater l'impossibilité pour l'opérateur de s'implanter à cause d'une procédure portée par le tiers à l'encontre de l'opérateur, avec déduction de son obligation de couverture de la zone pour une durée de 5 ans, entrainant un gel immédiat de toute modification ou déploiement ou investissement (on répare si ça pète, mais on n'améliore pas l'existant) par les autres opérateurs déjà présent sur la zone (si 3G on ne déploie pas la 4G, si 4G non fibrée on ne fibre pas, et donc pas de 5G à venir), comme des autres opérateurs souhaitant investir la zone en question (et pas de mutualisation/itinérance non plus), avec déduction des obligations de couverture ou d'amélioration de la zone pour 5 ans pour les opérateurs impactés.

Cela aurait pour effet :

- de faire réfléchir à deux fois toute action s'opposant sans alternative cohérente à des implantations d'antennes, et à bien peser le retard pris par la population locale en matière de communications mobiles (idem pour d'éventuelles Box 4G...). S'il semblerait qu'une antenne trop proche ferait perdre de la valeur aux maisons alentours, nul doute qu'à 5 ans certaines maisons pourraient devenir invendables car non couvertes en 4G/5G... (ne nous leurrons pas, la couverture 4G ou la Fibre sont à présent des critères prépondérants pour l'achat d'un bien, idem pour la location, et même pendant les vacances). Même si certains irréductibles pensent que c'est "sain" de ne pas être couvert.

- de permettre aux opérateurs d'investir et se concentrer ailleurs sans attendre un hypothétique sortie de crise ou décision de justice dans les 5 ans (tant mieux pour les autres zones...).

Qui plussoie ?

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Quels enrichissements apporteriez-vous au forfait 2 euros de Free Mobile ?
2465 votes 63.7%
Plus de data en France
136 votes 3.5%
Plus de data en roaming
577 votes 14.9%
Les appels illimités
99 votes 2.6%
Un plus large choix de destinations incluses
594 votes 15.3%
Peu importe tant que le tarif n'augmente pas
 3871 votes