Antennes-relais : face à l’opposition d’élus, Free saisit le tribunal administratif qui prononce un non-lieu

Antennes-relais : face à l’opposition d’élus, Free saisit le tribunal administratif qui prononce un non-lieu

 

Dur dur d’installer une antenne Free Mobile à La Ricamarie dans la Loire. 

C’est un état de fait, régulièrement des actions sont engagées par différents collectifs qui luttent contre l’implantation d’antennes relais Free Mobile. Blocage des chantiers, manifestations, banderoles et pétitions sont souvent légion. Mais parfois quand la mobilisation n’est pas citoyenne, ce sont les élus qui manifestent leur hostilité. C’est le cas dans la commune de La Ricamarie située dans le département de la Loire où Free Mobile tente de mener à bien depuis janvier son projet d’implantation d’une antenne-relais d’une trentaine de mètres dans l’enceinte d’une société. Problème, la mairie s’oppose à cette installation, considérée trop grande. Les élus ne cachant pas par ailleurs leur préférence pour une mutualisation sur des sites existants. L’opérateur de Xavier Niel ne l’a visiblement pas entendu de cette oreille et a saisi le tribunal administratif de Lyon. Au final, l’instance a prononcé un non-lieu. Retour à la case départ pour Free Mobile et la mairie. Chacun reste pour le moment campé sur sa position. Un nouveau rendez-vous a eu lieu vendredi dernier. Reste à savoir si un terrain d’entente a été trouvé.

 

Source : Le Progrès