Orange : des recrutements moyens sur le mobile et le fixe, carton plein sur la fibre

Orange : des recrutements moyens sur  le mobile et le fixe, carton plein sur la fibre

Orange a levé le voile sur ses résultats pour le premier trimestre 2018. Les voyants sont toujours au vert malgré une baisse de régime importante sur le mobile d’un trimestre à l’autre.

En France, l’opérateur historique a engrangé 78 000 nouveaux abonnés sur le mobile (Hors MtoM) contre 212 000 au quatrième trimestre. Toutefois le recrutement mobile est légèrement en hausse par rapport au T1 2017 où Orange a gagné 73 000 nouveaux abonnés. Au total, le parc forfait grand public au 31 mars est de 18,9 millions. 
 
Sur le fixe, le FAI a recruté 57 000 nouveaux abonnés contre 85 000 au T4 et 73 000 au T1 2017. Ce chiffre, en baisse, est en revanche tiré par le développement de la fibre avec 130 000 ventes nettes. Orange se félicite à ce propos d’avoir battu son record pour un premier trimestre bien que ce chiffre soit en deçà du T4 (164 000).
 
On constate donc que si le nombre d’abonnés FTTH augmente fortement, le nombre d’abonnés ADSL, quant à lui, est en baisse d’environ 73 000 sur le trimestre. C’est une situation logique puisqu’à terme tous les abonnés ADSL devraient migrer vers la fibre. Au 31 mars 2018, Orange comptait 11,285 millions d’abonnés fixe et 2,129 millions d’abonnés FTTH.
 
Enfin, le chiffre d’affaires d’Orange en France, s’établit à 4,492 milliards d’euros, en croissance de +2,1% au 1er trimestre 2018. Celui-ci bénéficie comme le trimestre précédent de "l’impact favorable lié à l’inclusion des offres de lecture numérique lancées le 5 octobre dernier. Hors cet effet, la croissance du chiffre d’affaires ressort à +0,8% sur le trimestre, tirée par la poursuite du développement soutenu de la Convergence et la progression des ventes d’équipements avec notamment la montée en gamme des terminaux mobiles vendus", précise l’opérateur.