Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … la première révolution de Free, le tour du monde en un coup de fil, etc.

Ça s’est passé chez Free et dans les Télécoms … la première révolution de Free, le tour du monde en un coup de fil, etc.

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ca s’est passé chez Free et dans les Télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …

 


24 avril 2012 : Free Mobile pour toute la famille

Free Mobile rendait disponible une option « Multi-lignes » bien pratique dans le cadre familial, permettant à un parent de gérer l’ensemble des lignes de ses enfants. Avec cette option les abonnés ont la possibilité de rattacher jusqu’à 9 nouvelles lignes au compte de la ligne principale.

Pour associer une nouvelle ligne à votre ligne principale Free existante, il suffit de vous rendre sur votre espace abonné.

 


25 avril 1935 – Première conversation téléphonique autour du monde par fil et radio

 
Cela parait rien aujourd’hui mais dans les années trente pour réaliser un vrai appel téléphonique (d’une durée assez longue pour être considéré ainsi) capable de faire le tour du monde, environ 6 700 entreprises de télécommunication ont du se donner la main et se coordonner pour travailler ensemble et réaliser cette première.
 
Des standardistes s’affairent dans un central à Paris crédits : AFP


25 avril 2013 : une première dans le mobile pour le troublion
 
Free Mobile annonce que le forfait Free devient entièrement utilisable sans surcoût dans un autre pays, (uniquement au Portugal). C’était la première fois un forfait français était disponible sans surcoût dans un autre pays. "Désormais, plus rien ne sera comme avant : les abonnés mobiles au Forfait Free (19,99€/mois ou 15,99€/mois pour les abonnés Freebox) ayant au moins 60 jours d’ancienneté peuvent utiliser leur forfait au Portugal 35 jours par an sans surcoût : appels, SMS & MMS illimités depuis le Portugal vers le Portugal et la France métropolitaine et Internet mobile jusqu’à 3 Go (débit réduit au delà). Il en va de même pour les communications entrantes (appels, SMS & MMS) qui sont incluses dans le forfait" expliquait Free dans son communiqué de l’époque. Depuis, bien sûr, le nombre de destinations incluses s’est considérablement étoffé.
 

 26 avril 1999 : la révolution avant la Révolution

Un pavé dans la marre des télécoms : Free propose un accès à Internet sans abonnement ni numéro surtaxé. "A la différence des autres offres de ce type annoncées dernièrement, l’accès gratuit que nous proposons n’est ni limité dans le temps, ni réservé à un nombre précis d’internautes", expliquait alors Xavier Niel, faisant référence aux offres des concurrents de l’époque World Online et Lokace-Online.

Pour les plus jeunes à l’époque pour télécharger une chanson il fallait patienter parfois plusieurs heures et surfer sur le Web coutait très cher : le prix de la minute de communication locale plus un abonnement mensuel, c’est cet abonnement que Free dans offre rendait gratuit. Sans abonnement ni surtaxe à la minute, l’offre de Free.fr était accessible au prix d’une communication locale et donnait accès au réseau mondial en connexion illimitée, ainsi qu’à l’hébergement d’un site web personnel et à un nombre illimité d’adresses e-mail.

 Première pub de Free à la télé :