Apple pourrait prolonger son partenariat avec Samsung afin de conserver les écrans OLED de ses iPhone

Apple pourrait prolonger son partenariat avec Samsung afin de conserver les écrans OLED de ses iPhone

Actuellement, Samsung Display est le seul constructeur d’écrans OLED pour l’iPhone X, et cela coûte cher à la marque à la pomme. En effet, le coût de production d’un iPhone X est de 376 dollars. D’après le cabinet japonais d’analyses Fomalhaut Techno Solutions, les écrans OLED fournis par Samsung, que l’entreprise utilise pour son iPhone X représenterait 97 dollars du coût de fabrication.

C’est pourquoi la firme dirigée par Tim Cook cherche à réduire ses coûts de production. La société s’est adressée, il y a quelques mois de cela, à un autre géant sud-coréen qui n’est autre qu’LG Display pour remplacer Samsung au sujet la fabrication des écrans OLED pour ses futurs terminaux. Mais il y a un hic, le remplaçant de Samsung ne pourrait pas honorer la demande de l’entreprise de Cupertino.

Samsung étant le principal concurrent d’Apple dans le domaine de la téléphonie mobile, il est normal que la firme américaine veuille s’en séparer. Elle veut montrer qu’elle peut se passer de son concurrent. La seconde raison pour laquelle Apple souhaite se dissocier du géant sud-coréen, est économique, l’américain pourrait alors tenter de baisser les prix par rapport à Samsung ou encore améliorer ses marges.

Au départ, LG devait être responsable de 20% des écrans d’Apple pour cette année selon les informations du Wall Street Journal. Cependant, la marque à la pomme étant plutôt sceptique, elle a exigé qu’LG entame un troisième cycle de production de prototypes, ce qui est de mauvais augure pour l’entreprise sud-coréenne.

Les écrans OLED offrent un taux de contraste infini ainsi qu’une meilleure gestion de l’énergie comparé aux écrans LCD.

Pour rappel, la firme de Cupertino travaille actuellement sur la technologie d’affichage microLED. Cette technologie devrait permettre de conserver le contraste infini qu’offre l’OLED, sans inclure de composants organiques, ce qui réduirait la fragilité des écrans.