Freezone S'inscrire

Découvrez combien consomment en électricité les réseaux fixe et mobile de Free

En 2017, dans un contexte de fort accroissement de l’activité, la consommation électrique totale des éléments de réseau de Free (fixe et mobile ainsi que les Datacenters) atteint 456 GWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle moyenne d’une ville de 180 000 habitants comme Reims ou Le Havre.

Les réseaux sont un poste important de dépense énergétique pour les opérateurs. Dans le cadre de sa démarche de maîtrise globale de sa consommation, Free a évalué sa consommation électrique par activité.

Réseaux fixe et mobile

Les réseaux fixe et mobile (hors Datacenters), par leur étendue, concentrent à eux seuls plus de la moitié des émissions de CO2 de Free 80 % de ses consommations électriques.

L’expansion du réseau mobile, notamment grâce à une année 2017 record en termes de déploiement de nouveaux sites, fait que les consommations électriques du réseau mobile représentent aujourd’hui près de 60 % des consommations électriques du réseau. Avec les efforts d’investissements demandés pour les années à venir, la consommation électrique devrait continuer à croire.

Par ailleurs, Free est en veille permanente afin d’utiliser des équipements utilisant le moins d’énergie possible. À titre d’exemple, les équipements radioélectriques installés par Free Mobile sont de génération récente, moins consommateurs en énergie que ceux des générations antérieures. Ils sont jusqu’à 5 fois plus petits et plus légers et consomment 30 % moins d’énergie. Dès lors, malgré le fort développement du mobile et plus récemment celui de la 4G, la consommation des éléments de réseau associés a connu une augmentation plutôt limitée.

Hébergement 

Suite à l’expansion de l’activité d’hébergement, la consommation associée a augmenté de 17 % en 2017. Toutefois, sa part dans les consommations électriques du Groupe enregistre une légère baisse à 17 % du total. Le futur data center DC5 dont les travaux devrait être terminé pour mai 2018 totalisera "24MW sans aucune climatisation ni jackywaterbricolage. Un énorme défi technologique : nous utilisons un principe physique simple de refroidissement adiabatique (l’évaporation d’eau pure)". Pour rappel le DC4, localisé dans un abri anti-atomique va s’agrandir et chauffera 150 logements sociaux.

Enfin, dans une démarche de transparence, Online, la filiale hébergement d’Iliad, a choisi de publier les différents indicateurs énergétiques des Datacenters en open data et en temps réel sur un site Internet : http://pue.online.net 

En 2017, les émissions de CO2 liées à ses consommations en propre se chiffrent à 32 212 tonnes équivalent CO2 et se répartissent de la manière suivante sur les scopes 1 (émissions directes induites par la combustion d’énergies fossiles : fuel, gaz…) et 2 (émissions indirectes induites par les consommations d’électricité en propre) :

 

 répartition des émissions de CO2 liées aux consommations d’électricité par sous élément de réseau

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (14)
Posté le 23 avril 2018 à 19h17

C'est bien ces infos !!!

petites questions : il n'y a jamais de panneaux solaires à la base ou sur les mats d'antennes...

Est-ce que la fibre est plus ou moins gourmande que l'ADSL...


PPTOTO
Envoyer message
 
5634 points
Posté le 23 avril 2018 à 19h38

Est ce que les 456 GWh incluent les femto chez les fennautes ? ces derniers représente 15% de la couverture free mobile et chaque femto consomme 5wh

Premium

chrispas
Envoyer message
 
4994 points
Posté le 23 avril 2018 à 20h04

Pour communiquer économique le retour des pigeons voyageurs s'impose cool

Oups les pigeons ne sont pas chez Free dixit Xavier Niel, (un peu d'humour)  

https://www.dailymotion.com/video/xsyw8f

Posté le 23 avril 2018 à 20h05
choserge a écrit
C'est bien ces infos !!! petites questions : il n'y a jamais de panneaux solaires à la base ou sur les mats d'antennes... Est-ce que la fibre est plus ou moins gourmande que l'ADSL...

La fibre est beaucoup moins gourmande car le transporteur est le photon, qui ne subit quasi pas de perte. C'est entre-autres pour ça que plus une ligne cuivre est longue, plus le débit diminue.

Les antennes consomment beaucoup d'énergie car elles émettent pour toute une région de façon non ciblée (contrairement à des antennes directives), l'energie des ondes diminue en r^3, ce qui fait le coût énergétique est en puissance 3 de la distance à l'antenne.

Potentiellement, dans une répartition parfaite, plus d'antennes pour couvrir un même territoire pourrait induire une économie d'énergie. En réalité les nouvelles antennes couvrent plus que la surface déjà couverte donc ça n'est probablement pas le cas... 

Posté le 23 avril 2018 à 20h07
choserge a écrit
C'est bien ces infos !!! petites questions : il n'y a jamais de panneaux solaires à la base ou sur les mats d'antennes... Est-ce que la fibre est plus ou moins gourmande que l'ADSL...

Cependant, les débits de la fibre étant plus élevés, ils peuvent demander aux serveurs plus de calculs et donc plus d'énergie au niveau du coeur de réseau, mais je suppose que la partie boucle locale est celle qui consomme le plus d'énergie.


co7x
Envoyer message
 
659 points
Posté le 23 avril 2018 à 20h22
jinge333 a écrit
choserge a écrit C'est bien ces infos !!! petites questions : il n'y a jamais de panneaux solaires à la base ou sur les mats d'antennes... Est-ce que la fibre est plus ou moins gourmande que l'ADSL... Cependant, les débits de la fibre étant plus élevés, ils peuvent demander aux serveurs plus de calculs et donc plus d'énergie au niveau du coeur de réseau, mais je suppose que la partie boucle locale est celle qui consomme le plus d'énergie.

Tout est relatif au niveau des serveurs. On peut penser que les serveurs récents consomment moins que des serveurs anciens, car les performances augmentent et la consommation diminue (par rapport à des composants plus anciens).
On peut aussi regarder au niveau des SSD qui consomment moins que des disques...

Je ne pense que la consommation des serveurs évolue à la hause pour un service à un instant donné. J'avais lu une étude qui disait que la consommation était essenciellement lié au technologies sans fil, comme montré ici qui introduisent beaucoup de pertes...

Posté le 23 avril 2018 à 21h19
PPTOTO a écrit
Est ce que les 456 GWh incluent les femto chez les fennautes ? ces derniers représente 15% de la couverture free mobile et chaque femto consomme 5wh

15% de la couverture ? tu as donc des infos que personne d autre n aurait ? par exemple la localisation geographique precise de toutes les femtos?


Yoyo34
Envoyer message
 
1250 points
Posté le 23 avril 2018 à 21h32

jackywaterbricolage

Calomnie, mon watercooling de PC n'a même pas de LEDs laughing


PPTOTO
Envoyer message
 
5634 points
Posté le 23 avril 2018 à 21h35
tower41000 a écrit
PPTOTO a écrit Est ce que les 456 GWh incluent les femto chez les fennautes ? ces derniers représente 15% de la couverture free mobile et chaque femto consomme 5wh 15% de la couverture ? tu as donc des infos que personne d autre n aurait ? par exemple la localisation geographique precise de toutes les femtos?

il suffit de regarder les chiffre de netstat, car ça varie entre 11 et 15% suivant les mois 

http://fm.netstat.fr/

Posté le 23 avril 2018 à 21h45
PPTOTO a écrit
tower41000 a écrit PPTOTO a écrit Est ce que les 456 GWh incluent les femto chez les fennautes ? ces derniers représente 15% de la couverture free mobile et chaque femto consomme 5wh 15% de la couverture ? tu as donc des infos que personne d autre n aurait ? par exemple la localisation geographique precise de toutes les femtos? il suffit de regarder les chiffre de netstat, car ça varie entre 11 et 15% suivant les mois  http://fm.netstat.fr/

donc tu connais le taux d utilisation des femtos, pas la couverture de celles ci on est d accord ?


PPTOTO
Envoyer message
 
5634 points
Posté le 23 avril 2018 à 21h57
tower41000 a écrit
donc tu connais le taux d utilisation des femtos, pas la couverture de celles ci on est d accord ?

Oui on est d'accord, mais c'est quand même lié à la couverture, car tout les utilisateurs ne sont pas localisés au même endroit.

Bref, la couverture actuelle de free mobile ne permet pas que 100% des utilisateurs passent par les antenne free mobile. 70 % passent par le réseau propre et le reste via l'itinérance et les femto avec un ratio entre 11 et 15% pour les femto.

 

Posté le 23 avril 2018 à 22h20
PPTOTO a écrit
tower41000 a écrit donc tu connais le taux d utilisation des femtos, pas la couverture de celles ci on est d accord ? Oui on est d'accord, mais c'est quand même lié à la couverture, car tout les utilisateurs ne sont pas localisés au même endroit. Bref, la couverture actuelle de free mobile ne permet pas que 100% des utilisateurs passent par les antenne free mobile. 70 % passent par le réseau propre et le reste via l'itinérance et les femto avec un ratio entre 11 et 15% pour les femto.  

non. 

un retraité peut passer la moitié de son temps connecté a la femto, meme s il y a une antenne dans le coin. ( murs trop epais, bardage ou toiture métallique, etc)...

ca n a aucun rapport avec la couverture.

sinon AUCUN operateur n a une couverture geographique de 100%. 

Posté le 24 avril 2018 à 08h43

Voilà longtemps que je cherche ce type d'info.


J'aimerais connaitre la différence de consommation, pour 1MB de données, entre les différents supports:
- ethernet
- WiFi
- 3G (et 4G si différent)
- coax
- fibre
- TNT
- etc...

merci à qui saura répondre.

Posté le 24 avril 2018 à 10h27
PPTOTO a écrit
Est ce que les 456 GWh incluent les femto chez les fennautes ? ces derniers représente 15% de la couverture free mobile et chaque femto consomme 5wh

5 W/h (Soit 44 KW par an ?) quand même, ça vaudrait le coup de pouvoir paramétrer ses heures d'arrêt comme le wifi.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Allez-vous opter pour la Freebox Delta, One ou garder votre box actuelle ?