Fibre : Maxime Lombardini annonce que Free est en négociation ou a signé avec tous les opérateurs des RIP, sans exception

Fibre : Maxime Lombardini annonce que Free est en négociation ou a signé avec tous les opérateurs des RIP, sans exception

 
Ce matin, Maxime Lombardini était interrogé par les députés de la commission des affaires économiques. Le député Jérôme Nury est intervenu au sujet de la fibre dans les zones peu denses et a indiqué que « très souvent en milieu rural [Free] ne venait pas sur nos RIP, ne venait pas de manière systématique, ne répondait à nos DSP [NDLR : délégation de service public] »
 
Le directeur général de Free répond en indiquant « qu’il y a une incompréhension parce qu’aujourd’hui, les opérateurs de Réseaux d’Initiative Publique, on en a 5 ou 6 en France, on est en négociation ou on a déjà signé [NDLR : avec Axione et Covage] avec tous. Sans exception. »
 
Visiblement le député a dû confondre les opérateurs d’infrastructure sur les RIP, qui construisent le réseau FTTH, et les opérateurs télécom, qui eux proposent les offres sur ces réseaux fibre.
 
Maxime Lombardini a ensuite expliqué pourquoi Free ne proposait pas encore ses offres sur les RIP : « Les opérateurs d’infrastructures doivent transformer les accords globaux qu’ils ont avec nous, avec chacune des délégations (de service public). Et c’est comme ça que derrière on peut venir se raccorder. Ce serait d’ailleurs absurde de laisser nos abonnés sur le cuivre s’il y a un réseau fibre qui est en cours de construction. C’est une évidence absolue qu’on ne pourra pas garder nos abonnés sur du cuivre si il y a un réseau à 1 Gbit/s qui est en train de se déployer. »