La messagerie vocale sur smartphone est un service d’une autre époque dont l’utilisation décline face aux nouveaux usages du numérique

La messagerie vocale sur smartphone est un service d’une autre époque dont l’utilisation décline face aux nouveaux usages du numérique

La messagerie vocale sur smartphone est de moins en moins utilisée. En cause l’explosion d’usages nouveaux permettant l’échange de message directement sur internet du type WhatsApp, Facebook Messenger, etc.

Le concept de laisser un message vocal après un appel qui n’abouti pas, séduit de moins en moins les jeunes générations qui sont plutot tournées vers de nouveaux usages permis grâce aux smartphones, les messageries en ligne, les mails etc.

Dans une étude de la Fédération Française des Télécoms (FFT) que cite BFM TV, on y apprend que l’utilisation de services de messageries instantanées a augmenté de 11% en un an entre 2016 et 2017 alors que l’usage de la téléphonie n’évolue plus depuis plusieurs années. Interrogé à ce sujet, Michel Combot, le directeur général de la FFT explique qu’il s’agit d’un “service d’hier” et qu’un transfert des usages vers les services de messagerie en ligne est en de s’opérer. Il porte d’ailleurs l’attention sur le fait que ces applications ne sont pas soumises à des règles claires “L’utilisation des messageries comme WhatsApp ou Facebook Messenger s’est substituée aux usages vocaux. Ce qui pose d’autres problèmes, parce que ce sont des applications non régulées”.

Une universitaire de Lille spécialisée dans les usages du numérique, Laurence Allard, explique ainsi à BFM TV que le concept de répondeur/messagerie vocale n’a pourtant pas dit son dernier mot et se réinvente en suivant les nouveaux usages. “Le téléphone c’est la voix. Mais comme aujourd’hui on est sur un smartphone qui nous permet un accès à des contenus encore plus visuels et sophistiqués, le statut même du smartphone n’est plus associé au vieux téléphone et donc à cette fonctionnalité qui était le répondeur […] Mais autant on ne prend plus le temps d’écouter ses messages, autant on prend le temps de parler à son téléphone pour qu’il transcrive un message texte”.

Et vous, écoutez-vous encore les messages qu’on vous laisse sur votre messagerie vocale ou vous dites-vous que si c’est vraiment important la personne trouvera un autre moyen pour obtenir votre attention ?

 
source : BFM TV