La fondation Free fait le bilan des projet autour du numérique qu’elle a financés en 2017

La fondation Free fait le bilan des projet autour du numérique qu’elle a financés en 2017

 

La Fondation Free a pour objectif de rendre le numérique accessible au plus grand nombre avec dans ses actions un accent porté sur un public en situation de vulnérabilité, que ce soit pour des raisons d’âge, de santé ou de difficultés socio-économiques.

La Fondation Free a expliqué aujourd’hui à Univers Freebox les actions qu’elle a soutenues en 2017. 20 projets projets ont ainsi bénéficié de son appui, à travers le lancement de deux appels, l’un sur les pratiques responsables d’internet, l’autre sur le handicap. 

Aperçu de quelques projets soutenus

Le premier s’est ainsi axé sur des projets d’éducation et de sensibilisation aux pratiques responsables d’internet. Les projets de 7 structures ont été retenus parmi lesquels : Unis-Cité avec la création et le déploiement d’un module de sensibilisation à la e-réputation pour les jeunes qu’elle accompagne, le Réseau RAJE et sa webradio qui développe le sens critique des jeunes en les mettant en situation de journaliste et l’association ASTS qui organise régulièrement des rencontres entre ses usagers et des auteurs, journalistes ou chercheurs spécialistes des questions de société et du numérique.

L’enfant@lhôpital

Au début de l’année 2017, la Fondation a lancé l’appel à projets Numérique & Handicap, beaucoup de dossiers reçus pour 10 lauréats. L’enjeu était de permettre l’équipement, la formation mais aussi le développement de nouveaux dispositifs à destination de personnes en situation de handicap. L’enfant@lhôpital poursuit ainsi ses ateliers Kolibri et développe la V3 de l’application du même nom, Creative Handicap forme des SuperMakers (jeunes et adultes avec autisme) à la modélisation et impression 3D pour produire une solution adaptée aux besoins rencontrés par les personnes en situation de handicap et l’association Les Doigts qui Rêvent réalise un outil de lecture associant un livre tactile physique et une application sur tablette à destination des enfants atteint de déficience visuelle.

Le dernier appel enfin, lancé en septembre 2017 (mais financé sur 2018) portait sur la médiation numérique avec une priorité donnée à un public senior et/ou zone rurale. Bravo aux 8 projets retenus parmi lesquels ceux des associations Electronik, Old’up, PING et la Fédération des centres sociaux de Vendée avec leur bus aménagé en espace numérique itinérant « Germaine » !

Un nouvel appel est en cours jusqu’au 27 mai, pour candidater rendez-vous sur fondation-free.fr