Selon Alain Weill (SFR), le conflit entre TF1 et Free ou Canal “va s’éteindre assez vite”

Selon Alain Weill (SFR), le conflit entre TF1 et Free ou Canal “va s’éteindre assez vite”

 
C’est une prise de position plutôt étonnante portée par Alain Weill, le patron de SFR, lors de la conférence de presse sur la nouvelle orientation du Groupe qui a eu lieu aujourd’hui. Il a en effet indiqué que le conflit entre TF1 d’une part et Free et Canal d’autre part, "va s’éteindre assez vite". Selon ses propos, rapportés par l’AFP « il y un accord assez large sur le fait que les opérateurs ne peuvent pas payer pour le signal d’une chaine diffusée gratuitement sur la TNT, mais qu’en revanche ils peuvent payer pour les contenus associés à cette chaine »
 
Cette prise de position peut paraître étonnante puisque SFR a été le premier opérateur à signer un accord avec TF1 qui inclut le paiement de la reprise des différentes chaînes gratuites du Groupe TF1. Cela devrait en tous cas fermer la porte à toute demande de rémunération des chaînes de la TNT gratuites du groupe SFR (BFM TV, RMC Découverte et Numéro 23).
 
Alain Weill a cependant indiqué qu’il était tout à fait normal que les chaînes gratuites fassent payer les opérateurs pour des services à valeur ajoutée. "Tous ces services ont de la valeur, et ils ont une valeur parfois supérieure à la rémunération que nous versons à certaines chaines exclusives que nous distribuons par ailleurs" a-t-il déclaré, précisant que BFM TV travaille avec Apple et Google sur des "offres enrichies", de "nouveaux services à proposer aux abonnés".
 
Source : AFP/Romandie, merci à Giov56