Google Chrome lance aujourd’hui son propre bloqueur de publicité

Google Chrome lance aujourd’hui son propre bloqueur de publicité

La firme de Mountain View se lance aujourd’hui dans la chasse aux publicités intrusives. Le moteur de recherche intègre son propre bloqueur de pubs à son navigateur web.

Il y a quelques temps, Google avait annoncé son intention d’intégrer un bloqueur de publicité à son navigateur. C’est aujourd’hui chose faite, l’entreprise a précisé avoir pris cette initiative afin « d’améliorer l’expérience de ses utilisateurs ». Le bloqueur de pub de l’entreprise est désormais intégré à son navigateur web que ce soit sur mobile ou sur ordinateur. Cependant, le module de Google ne bloquera pas toutes les pubs, il s’appuiera sur les critères définis par la "Coalition for better ads", l’organisation réunissant de grands sites mondiaux tels que Facebook ou encore Google, des annonceurs comme Procter, Unilever mais aussi des associations d’agences de pub. L’entreprise américaine a créé une petite vidéo explicative.

Les publicités trop voyantes, bruyantes, ou gênantes lors de la navigation sur le web sont celles qui seront visées par le module bloqueur de pub du navigateur. Un message attestant de la suppression d’une ou plusieurs publicités évaluées comme trop intrusives par le bloqueur sera affiché en bas de la page.

Contrairement à certains logiciels tiers comme Adblock Plus par exemple, Google ne peut pas se passer complètement de publicité étant donnée que la société américaine a récolté près de 100 milliards de dollars en 2017 grâce à elles.

Le moteur de recherche a intégré son propre bloqueur de publicités à son navigateur web dans le but de ralentir l’expansion des logiciels bloqueurs de publicités tiers comme Adblock Plus. Ce dernier est accusé par certains éditeurs de contenus web, d’impacter négativement leur équilibre économique par cette privation de publicité. Pour rappel, Google Chrome est le navigateur le plus populaire au monde avec 65% de parts de marché.

Apple offre également des fonctionnalités du même genre sur son navigateur Safari, comme par exemple le blocage des vidéos automatiques, mais il propose aussi une limitation de traçage des cookies.

Source  : bfmtv.com