Vivendi depose un recours contre l’application des pouvoirs spéciaux à Telecom Italia auprès de la présidence de la République italienne

Vivendi depose un recours contre l’application des pouvoirs spéciaux à Telecom Italia auprès de la présidence de la République italienne

Tout comme Telecom Italia, Vivendi, premier actionnaire de l’opérateur italien avec 23,9%, a déposé un recours contre le “golden power”, les pouvoirs spéciaux applicables aux sociétés stratégiques pour l’Etat italien auprès du Président de la République.

Le recours de Vivendi est présenté comme un recours “technique” déposé le dernier jour du délai imparti, le groupe est en dialogue avec le gouvernement italien et souhaite maintenir un relation constructive.

Dans ce cadre, tout appel devant le tribunal administratif est exclu par Vivendi pour conserver une relation apaisée avec le gouvernement. Telecom Italia avait en janvier dernier déposé un recours similaire pour contester la sanction que les pouvoirs spéciaux pourrait appliquer à l’opérateur pour ne pas avoir notifié la prise de contrôle par Vivendi. Il avait également été présenté comme un recours d’ordre technique, Arnaud de Puyfontaine, président exécutif de Telecom Italia, avait affirmé “nous avons d’excellente relation avec le gouvernement et la présidence de la République” à cette occasion.