Telecom Italia conteste l’utilisation des pouvoirs spéciaux, son vice-président renonce à ses fonctions

Telecom Italia conteste l’utilisation des pouvoirs spéciaux, son vice-président renonce à ses fonctions

Conseil d’administration éclair pour Telecom Italia (contrôlé par Vivendi, 24% du capital).

Giuseppe Recchi, vice président en charge de la gestion de l’aspect sécurité et défense nationale a renoncé à ses fonctions opérationnelles au sein du groupe mais pourrait rester membre du conseil d’administration.Des sources indiquent qu’il serait en partance pour un fond international.

Par ailleurs, Telecom Italia va déposer (ou aurait selon les sources) un recours contre l’utilisation des pouvoirs spéciaux (golden power) sur les sociétés stratégiques pour l’Etat italien auprès du Président de la République. 

Il s’agirait simplement d’un recours d’ordre technique pour éviter une sanction économique car le Comité de surveillance des actifs stratégiques de TIM qui doit examiner les mesures prises par Vivendi, comme le gouvernement italien le lui a demandé, ne serait pas encore en place.

Enfin, les “désaccords profonds” entre Amos Genish, nouvel administrateur et Vivendi ont été démentis par le groupe de Vincent Bolloré.

source : Reuters