Victime de l’ouragan Irma, elle demande un geste commercial à SFR qui lui réclame plus de 1 800 euros

Victime de l’ouragan Irma, elle demande un geste commercial à SFR qui lui réclame plus de 1 800 euros

Le bilan des plaintes enregistrées contre les opérateurs dressé par l’UFC Que Choisir qui plaçait SFR en champion absolu et le Cactus d’Or de la consommation que 60 millions de consommateurs lui a attribué en décembre dernier trouve ici un exemple concret.

Suite au passage de l’ouragan Irma qui a ravagé l’île de Saint-Martin, cette habitante s’est vue adresser une facture de plus 1 800 euros après qu’elle a utilisé son abonnement mobile SFR pour prévenir ses proches qu’elle allait bien et aider d’autres rescapés.

Plus aucun réseau n’était disponible sur l’île

L’ouragan a tout détruit sur son passage, près de 90% à 95% des habitations et des infrastructures de l’île ont été détruite. Le rétablissement des réseaux mobiles a pris quelques temps. Mais Emilie qui vivait sur l’île et a depuis été rapatriée en métropole se devait de rassurer ses proches, aider ses amis et les touristes rescapés et coupés du monde. Dans les deux jours qui ont suivi le passage de l’ouragan, elle a alors utilisé son téléphone portable qui accrochait le réseau d’Anguilla, ceux français n’étant plus disponibles sur l’île.

SFR promet puis oublie

Sa famille, depuis la métropole, a prévenu SFR qui avait assuré que “bien évidemment, quelques chose sera fait dans de telles circonstances”. Les autres opérateurs ont eu des gestes commerciaux pour les sinistrés. Sauf qu’à ce jour toujours aucun geste n’a été fait envers Emilie. Pire, lorsqu’elle recontacte son service client on lui déclare “la situation de Saint-Martin n’est pas notre priorité”. 

Au final, Emilie, a perdu sa maison, son retour en France lui a coûté 600 euros et SFR inflexible en rajoute une couche en réclamant deux semaines après le passage de l’ouragan les 1 800 euros de facture qui correspondent à l’utilisation de son téléphone portable alors que le réseau n’était pas disponible. Elle demande "un petit geste commercial étant donné ma situation où nous avons tout perdu".

60 millions de consommateur se fait le porte voix de cette victime

Dans "le bloc-note de madame 60", 60 millions de consommateurs lance donc un appel aux responsables de l’opérateur, afin qu’ils prennent cette affaire en main et qu’un éventuel geste commercial soit fait pour régler cette situation au caractère exceptionnel. Espérons que les choses vont s’arranger pour cette rescapée de l’ouragan Irma et cliente de SFR dont les dirigeants ont annoncé en décembre dernier vouloir "revenir dans le droit chemin" c’est-à-dire "donner la priorité au développement commercial et à la relation client qui est au coeur de la stratégie” de l’opérateur.

Source : 60 Millions de Consommateurs, Merci Aurélien