La prise de contrôle partagée de Eir va permettre à Iliad/Free de conserver une importante capacité d’investissement

La prise de contrôle partagée de Eir va permettre à Iliad/Free de conserver une importante capacité d’investissement

Annoncé ce matin, NJJ, la holding personnelle de Xavier Niel et Iliad ont pris le contrôle de l’opérateur fixe et mobile Irlandais et détiennent donc à présent 64,5% du capital de l’opérateur à eux deux. Si la dette d’Eir s’élève à 2,3 milliards d’euros, elle n’impactera que légèrement les comptes d’Iliad qui garde la main sur sa propre flexibilité financière.

La participation indirecte de 31,6% d’Iliad au capital de l’opérateur historique irlandais n’est pas le fruit du hasard. En effet, cette opération qui s’élève à 320 millions d’euros va permettre au groupe de Xavier Niel de maintenir un bilan solide et de conserver sa flexibilité financière et opérationnelle puisque celle-ci aura un impact limité sur le levier financier du groupe (environ +0,2x Ebitda), la dette d’Eir n’étant pas consolidée dans les comptes d’Iliad, a informé le groupe ce matin. Iliad conserve ainsi une forte capacité d’investissement afin de «poursuivre son plan de croissance en Italie, de continuer sa politique d’investissement rentable dans les réseaux fixes (FTTH) et mobiles de dernière génération en France» mais aussi de saisir les opportunités de consolidation dans l’hexagone selon les cas.