Les ventes privées en rafale de Free, une tactique logique au vu de la situation d’après un analyste de chez Oddo

Les ventes privées en rafale de Free, une tactique logique au vu de la situation d’après un analyste de chez Oddo

Comme tous les ans à l’approche de Noël, la bataille des promos fait rage chez les opérateurs. Petite originalité cette année, Free mitraille plus qu’à l’accoutumée.

Après avoir lancé pour la énième fois une vente privée Freebox Crystal début novembre laquelle a duré vingt jours, l’opérateur de Xavier Niel a récidivé cette fois à la fin du mois avec une offre agressive sur le forfait Free Mobile 100Go affiché à 0,99€/mois pendant un an au lieu de 19,99€. Quelques jours plus tard et de manière inattendue, Free a remis le couvert avec une promotion aguicheuse sur la Freebox Révolution à 4,99 euros/mois. Si l’opérateur casse les prix à répétition, Bouygues Telecom suit sa propre politique, à savoir répliquer à chaque fois. Contacté par Univers Freebox, Alexandre Iatrides, analyste chez Oddo Securities y voit là une tactique de Free totalement légitime au vu de la situation : " Entre la V6 qui est vieille, la préannonce d’une V7, les déboires de SFR qui créent une opportunité et en dernier lieu l’agressivité de Bouygues, je trouve normal que Free appuie sur les promotions car l’opérateur doit souffrir un peu en recrutements nets".

Pour rappel, si le chiffre d’affaires d’Iliad a grimpé de 5,3% au troisième trimestre, une belle hausse, les gains dans le fixe ont été jugés un peu faibles dans un environnement très compétitif malgré un bon recrutement dans la fibre, d’ailleurs le cours de l’action du groupe a fléchi au lendemain de l’annonce des résultats du groupe. Aux yeux de la banque d’investissement allemande Berenberg, les résultats d’Iliad au T3 sont ainsi « un peu décevants », celle-ci a mis d’ailleurs en exergue la « nécessité de modifier la proposition commerciale de la maison-mère de Free », à savoir lancer la V7 en remplacement de la Freebox Révolution. Pour Berenberg, cela « sera déterminant pour évaluer la stratégie d’Iliad, qui vise une part de marché de 25% à long terme ». Pour l’heure c’est incontestable, Free multiplie les ventes privées pour booster ses recrutements. En attendant la V7.