SFR enterre sa promesse de fibrer 100% du territoire

SFR enterre sa promesse de fibrer 100% du territoire

Fibrer la France est impossible ? 

En juillet dernier SFR annonçait tambour battant et à grand renfort de publicité qu’il allait lancer un grand plan pour fibrer tout le territoire français sur fonds propres. Cette réaction qui faisait suite aux difficultés rencontrées dans les zones rurales et face à Orange qui refusait de lui céder une part plus importante des villes moyennes a eu pour effet de faire sourire la plupart des experts du domaine, sauf SFR qui se prenait très au sérieux. 

Selon les dires de l’opérateur, en tenant sa promesse SFR aurait fibré plus rapidement tout en faisant économiser 3 milliards d’euros au gouvernement. Deux mois plus tard, le secrétaire d’Etat chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi déclarait aux Echos qu’il était bien “sympathique d’appeler ça un cadeau” mais qu’il “n’y avait pas le chèque avec l’enveloppe”. Quatre mois plus tard, aucun plan de financement n’avait été exposé.

Après la phénoménale claque boursière du mois de novembre qui a sonné le groupe Altice lui faisant perdre près de 60% de sa valeur et faisant valser les responsables chez SFR. Patrick Drahi, qui a repris les rênes du groupe, pour rassurer les investisseurs a commencé à vendre les meubles en se séparant d’actifs non-stratégiques.

Aujourd’hui lors de la conférence de l’Arcep sur la couverture numérique des territoires, Régis Turrini, secrétaire général du groupe SFR a tenté de sortir par le haut du bourbier que représentait cette promesse “impossible” comme le disait déjà la campagne publicitaire de septembre dernier. Selon Régis Turrini, le plan 100% fibre “n’a pas rencontré l’accueil escompté” et pour cause, il n’a jamais été présenté. SFR va donc l’enterrer et opérer “un changement de doctrine”.