Le futur président du Conseil national du numérique sera une présidente

Le futur président du Conseil national du numérique sera une présidente

C’est à l’ancien président démissionnaire, Mounir Mahjoubi, désormais secrétaire d’Etat chargé du numérique dans le gouvernement Macron, que revient la responsabilité de nommer son successeur. La décision a pris du retard, mais son choix devrait être annoncé dans les prochains jours et l’on sait déjà que "ce sera une femme". 

Depuis le départ de Mounir Mahjoubi pour rejoindre l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron puis le gouvernement, le conseil national du numérique n’avait plus de tête. Il était dirigé par ses vice-présidents Guy Mamou-Mani et Amal Taleb. C’est à son ancien président et désormais secrétaire d’Etat au numérique que revient la tâche de nommer son successeur. Cette nomination devait intervenir au cours de l’été mais Mounir Mahjoubi a exposé les causes du retard au Monde “Nous avons eu plein d’urgences à gérer. Nous devions repenser le rôle du conseil”. Le secrétaire d’Etat souhaite renforcer le Conseil national du numérique afin qu’il accompagne au mieux la transformation numérique de l’Etat : “Maintenant que nous avons un gouvernement plus numérique qu’avant, il nous faut un conseil encore plus stratège, qui identifiera chaque année un à deux sujets à traiter sur le long terme, permettant à l’Etat d’avoir un temps d’avance”.

Ces dernières semaines une dizaine de candidats au poste s’était faite entendre, mais aujourd’hui Mounir Mahjoubi a tranché et fait du teasing “ce sera une femme”. Son choix définitif sera annoncé dans les prochains jours. Tout porte à croire qu’il s’agira de Marie Ekeland, fondatrice d’un fond d’investissement spécialisé dans le numérique et basé sur une plateforme communautaire. Elle était d’ailleurs présente au sommet européen en Estonie comme le souligne le Monde. 
 
 
source : Le Monde