Carte de l’ARCEP : quand Orange tire la couverture de son côté, Sébastien Soriano n’est jamais bien loin

Carte de l’ARCEP : quand Orange tire la couverture de son côté, Sébastien Soriano n’est jamais bien loin

La communication autour des nouvelles cartes de couverture mobile (appels/sms) était pourtant bien rodée. Choc de transparence, nouvelles nuances, vérification des données opérateurs.Tout cela dans le but de mettre un terme au concours pour savoir quel opérateur peut se targuer d’avoir la plus grosse couverture du territoire à chaque sortie de l’ARCEP et offrir aux citoyens français un véritable outil pour choisir leur opérateur en fonction de la couverture correspondant à leurs situations.

Le message du président de l’Autorité de régulation était clair également "aucun opérateur n’est le meilleur" de manière générale et partout sur le territoire, les nouvelles cartes doivent permettre à chaque français de se faire son propre podium personnel en fonction de son lieu de vie (maison, transport, lieu de travail, etc.) et choisir son opérateur en fonction de la couverture réseau la mieux adaptée à sa situation.
 
Mais voilà, Pierre Jacobs, le directeur d’Orange dans le Grand Ouest, habitué à ce qu’Orange soit mis en avant, s’est félicité de l’arrivée de ce nouveau site qui va permettre “une comparaison objective de la couverture des différents opérateurs”. Il poursuit en disant que ce comparatif permet d’expliquer pourquoi Orange est le meilleur opérateur en terme de couverture et de qualité de service : “Orange a une bonne couverture de 99% de la population et une très bonne de 90% de la population et 92% du territoire”. 
 

Mais voilà, sur les internets, rien n’échappe à l’œil du régulateur et Sébastien Soriano, président de l’ARCEP n’a pas tardé à reprendre l’intéressé sur twitter :