Des terminaux compatibles 5G en rayon dès 2019 selon Qualcomm

Des terminaux compatibles 5G en rayon dès 2019 selon Qualcomm

La 5G sur toutes les bouches ?

Son arrivée se précise en tout cas. Le PDG de Qualcomm, Steven Mollenkopf, a déclaré à ce propos lors du Salon Automobile de Francfort que les premiers terminaux compatibles 5G seront commercialisés en 2019, confiant que si la question lui avait été posée l’an dernier, il aurait tablé sur 2020.

D’après lui, il faut s’attendre ce que les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon lancent des mobiles et des services 5G en 2019, les opérateurs chinois devraient suivre. Le patron du fabricant américain en est convaincu, la demande est de plus en plus élevée chez les professionnels et les consommateurs. Une effervescence notable qui provoque l’accélération du développement de cette technologie alors que la 4G a encore de beaux jours devant elle.

Qualcomm a d’ailleurs décrit la 5G comme élément clé de l’innovation automobile au cours des prochaines années , notamment pour la conduite autonome et une meilleure sécurité sur la route. Si le mastodonte des puces pour mobile et Nokia se sont associés pour tester la technologie radio 5G NR comprendre ici une quasi 5G, ils ne sont pas les seuls. Huawei et Deutsch Telekom travaillent également sur son développement, le fabricant chinois a d’ailleurs estimé un lancement en Europe d’ici 2020. En France, Orange et Bouygues Telecom ont déjà expérimenté cette technologie en laboratoire avec Ericsson, atteignant respectivement des débits de 15 Gbps et de 25,2 Gbps.

En marge du Mobile World Congress de Barcelone en mars dernier, Stéphane Richard a quant à lui estimé que la 5G arrivera en France entre 2020 et 2022 : « Le réseau mobile permettra d’avoir un gigabit de débit partout. C’est quasi sans limite en terme de volume des données, de latence, c’est-à-dire la vitesse à laquelle on pourra surfer sur Internet et voir des vidéos. Ça va être une expérience complètement différente. C’est aussi un réseau qui permettra de connecter les voitures autonomes, les robots qui vont nous opérer dans des blocs opératoires et tant d’autres usages qu’on ne connaît pas encore. La 5G en France, on l’aura à partir de 2020-2022. »

Au delà de l’apport de cette technologie, Il s’agira également à l’avenir de se questionner sur le financement des investissements colossaux que requiert la 5G.

 

Source : Digital Trends