Taux d’utilisation du réseau propre de Free Mobile : ça progresse tranquillement

Taux d’utilisation du réseau propre de Free Mobile : ça progresse tranquillement

Toutes les deux semaines, Univers Freebox analyse l’évolution de l’utilisation des réseaux Free Mobile et Orange via Netstat. Ainsi et en toute logique plus la couverture de Free sera importante sur le territoire, plus le temps d’utilisation de son réseau sera conséquent.

Au 18 septembre, les abonnés Free Mobile utilisant l’application Free Mobile NetStat sont connectés à une antenne Free Mobile 77% du temps contre 76.6% le 5 septembre dernier. Si le record établi en janvier dernier à 78.3% est encore loin, il pourrait être atteint de nouveau d’ici quelques mois à condition de continuer à ce rythme ou d’accélérer. Free poursuit d’ailleurs le déploiement de sites 3G, 208 sites supplémentaires ont été activés au cours du mois d’août d’après l’ANFR, contre 655 le mois précédent (où il y avait eu l’activation de sites mutualisés en zones blanches), pour un total de 11 112 sites 3G activés.

Plus précisément, sur les sept derniers jours , les utilisateurs Free Mobile Netstat ont été connectés à une antenne 4G Free mobile 44,6 % du temps (+1,1pts en deux semaines). Le déploiement massif de la bande 700 MHz chez l’opérateur et le fait que la TNT libère progressivement celle-ci, permettront à l’avenir à Free d’avoir une meilleure couverture et pénétration à l’intérieur des bâtiments.

Par ailleurs, le temps de connexion des utilisateurs en 3G sur le réseau propre de Free est en baisse (19,2% contre 19,7% il y a quinze jours), tout comme sur le réseau d’Orange (23,9% contre 24,5% précédemment). Pour rappel, Free Mobile et Orange ont signé en juin 2016 un avenant à leur contrat d’itinérance 2G/3G courant jusqu’à la fin 2020, avec un désengagement progressif de Free Mobile de son itinérance sur le réseau de l’opérateur historique, avec des débits dégressifs. Ainsi, entre le 1er septembre et le 31 décembre 2016, les débits atteignables sur le réseau Orange en 2G/3G étaient de 5 Mbit/s (débit descendant) et de 448 kbit/s (débit montant). Depuis 2017 et jusque fin 2018, ces débits sont de 1 Mbit/s (débit descendant) et 448 kbit/s (débit montant). Ensuite, ils seront de 768 kbit/s (débit descendant) et 384 kbit/s (débit montant) pour l’année 2019 et de 384 kbit/s (débit descendant) et 384 kbit/s (débit montant) pour l’année 2020.

 

Pour rappel, Free Mobile Netstat, c’est l’application mobile qui permet de savoir à tout moment si un utilisateur est connecté sur une antenne Free ou Orange. Grâce aux données partagées anonymement, il est donc possible de suivre quotidiennement l’évolution de l’utilisation sur les deux réseaux. Ainsi, celle-ci peut être mesurée via cette app qui permet de surveiller en tâche de fond l’opérateur auquel vous êtes connectés.