L’ANFR rapporte que Free Mobile est à fond sur les fréquences 700MHz et explique pourquoi

L’ANFR rapporte que Free Mobile est à fond sur les fréquences 700MHz et explique pourquoi

 
Ainsi que nous vous le rapportions tout à l’heure, l’ANFR organisait ce matin une conférence de presse ayant pour intitulé « De la TNT au Très Haut Débit Mobile » qui propose une présentation de ce projet de transition. 
 
L’Agence Nationale des Fréquences a notamment fait un point sur le déploiement des fréquences 700MHz, ainsi que le rapporte Elsa Bembaron Journaliste au Figaro. Et « c’est surtout Free Mobile qui déploie la 4G dans cette bande ». Ainsi, sur les 1139 sites 4G 700MHz autorisés, 1120 l’ont été pour Free Mobile et 23 pour Bouygues Télécom. Toujours sur cette bande, 847 sites ont été déployés par Free au 1er septembre et 11 par Bouygues Télécom.
 
L’ANFR a ainsi expliqué que ces « fréquences sont très importantes » et permettent une couverture 4 fois supérieures aux fréquences 2600 MHz, que Free déploie également (c’était d’ailleurs les seules fréquences dont disposait Free Mobile lorsqu’il a lancé la 4G). 
 
 
Les plus avertis d’entre vous le savent, ces fréquences basses, dites « en or », permettent une meilleure couverture et une meilleure pénétration à l’intérieur des bâtiments. Et si Free est le seul à être à fond sur ces fréquences, c’est qu’il ne dispose pas d’autres fréquences basses en 4G, contrairement aux autres opérateurs qui disposent de fréquences 800 MHz.