Altice annonce le lancement de son offre publique de retrait sur SFR

Altice annonce le lancement de son offre publique de retrait sur SFR

 

Le retrait et la radiation des actions SFR Group sont prévus au début du dernier trimestre 2017 a informé Altice hier dans un communiqué. Ceci fait suite à une montée à 95% du capital et des droits de vote de l’opérateur au carré rouge.

Ainsi le groupe de Patrick Drahi a annoncé avoir lancé son offre publique de retrait obligatoire et radiation des actions SFR Group d’Euronext Paris pour un prix de 34,50 euros par action. Ce projet d’offre « qui devrait aboutir » reste toutefois soumis à l’approbation de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Il s’agit d’une seconde tentative pour Altice après un premier échec essuyé à la suite la décision de l’Autorité des marchés financiers de rejeter l’offre publique d’échange d’Altice sur le solde de capital de SFR en octobre 2016. L’AMF avait alors avancé comme explication principale de ce rejet exceptionnel que le projet du groupe visait la mise en place d’ « une rémunération du modèle Altice auprès de SFR Group et des principales filiales opérationnelles », soit un contrat de franchise et un système qui aurait favorisé la facturation de services d’Altice à SFR pour ensuite faire remonter du « cash » dans la maison mère. Cette offre avait été dévoilée en septembre 2016 et proposait aux minoritaires de SFR, qui possédaient 22.25 % du capital, d’échanger leurs titres contre ceux d’Altice, à hauteur de 5 actions SFR contre 8 d’Altice de catégorie A.