Free et TF1, loin de trouver un accord malgré des relations cordiales

Free et TF1,  loin de trouver un accord malgré des relations cordiales

Lors de la présentation des résultats semestriels de Free vendredi dernier, le DG d’Iliad, Maxime Lombardini est revenu sur le bras de fer engagé par TF1 avec les opérateurs comme le rapporte Satellifax.

Toujours le même son de cloche. A ses dires, il n’y a « aucune légitimité à rémunérer le signal linéaire ». « Nous avons besoin des chaînes autant que les chaînes ont besoin de nous » a également martelé le directeur général d’Iliad. Néanmoins si « à ce stade, nous avons des relations cordiales avec TF1», Free et la Une sont en revanche « très loin d’un accord, même de principe. » Autre information, le replay de la première chaîne de France est résilié depuis des années mais cela n’empêche pas Free de le proposer. Les discussions actuelles portent notamment sur « les services à valeur ajoutée, comme la télévision adressée», souligne le quotidien.

Après avoir plusieurs fois menacé les opérateurs d’interdire la diffusion de ses chaînes, le Groupe TF1 a mis son plan a exécution chez SFR et Numéricâble. TF1 demande en effet depuis 16 mois aux opérateurs (Free, Canal, SFR, Orange…) une forte augmentation de la redevance qu’ils versent à la chaîne. Il serait question d’une augmentation d’un facteur 10, qui ferait passer cette redevance de 10 millions d’euros (pour la totalité des opérateurs) à 100 millions d’euros 

En juillet dernier  le groupe TF1 a mis ses menaces à exécution en annonçant qu’à compter « du 29 juillet 2017, date d’échéance des contrats, et en l’absence de tout accord avec le groupe TF1, Numéricâble-SFR n’est plus autorisé à exploiter commercialement MYTF1 et les chaînes en clair du groupe TF1. En conséquence, le groupe TF1 n’est plus en mesure de fournir à Numéricâble-SFR le service replay MYTF1 et a demandé à ce que le distributeur cesse l’exploitation commerciale des chaînes TF1, TMC, NT1, HD1, LCI. »

Mais si SFR est le premier à subir cette situation, car son contrat avec TF1 arrive à échéance le premier, la même chose pourrait arriver chez Free si aucun accord n’est trouvé, puisque l’opérateur a déjà annoncé qu’il ne payera pas ce que demande TF1.