Europe : une deuxième amende record pour Google en préparation

Europe : une deuxième amende record pour Google en préparation
Le 27 juin la Commission européenne avait déjà condamné Google à une amende de 2,4 milliards d’euros pour abus de position dominante concernant son comparateur de prix. Une deuxième procédure pour abus de position dominante cette fois d’Android sur le marché des systèmes d’exploitation mobile est en passe d’aboutir à une amende du même ordre de grandeur.
 
Nous vous parlions de la première comme d’une amende record, la prochaine qui va vraisemblablement tomber rapidement à la fin de la procédure sera toute aussi salée. Les résultats de l’enquête lancée en 2016 par la Commission avait déjà été reportés pour laisser à Google la possibilité de répondre aux accusations.
 
Un panel d’expert a été réuni par la Commission, s’ils sont en accord avec les conclusions de l’instance européenne une décision pourrait être rendue avant la fin de l’année. Est reproché à Google de favoriser son système d’exploitation mobile Android par rapport aux autres depuis 2011. Selon des sources de Reuters, ces pratiques seraient toujours d’actualité. Si une nouvelle amende est infligée, elle sera au moins équivalente à la précédente, 2,4 milliards d’euros, voire supérieure.
 
La condamnation porterait sur le fait que les fabricants doivent pré-installer Google Search et Google Chrome afin de pouvoir accéder à d’autres application de la firme de Mountain View. Google est également accusé de payer les fabricants de smartphone et les opérateurs pour qu’ils installent Google Search sur leurs appareils.