Le nouveau secrétaire d’Etat au Numérique confirme le très haut débit partout d’ici 2022

Le nouveau secrétaire d’Etat au Numérique confirme le très haut débit partout d’ici 2022

Invité hier dans " :L’éco" de Franceinfo  Mounir Mahjoubi, le nouveau secrétaire d’Etat au Numérique est notamment revenu sur sa mission autour de la fracture numérique et sur le Plan THD. Ses prévisions sont les mêmes que sa prédécesseur, Axelle Lemaire.

Même si de nombreux observateurs avec en chef de fil la Cour des comptes s’accordent à dire que le Plan THD n’atteindra pas ses objectifs, le benjamin du gouvernement n’est pas de cet avis et compte faire ses preuves en faisant de « l’inclusion numérique, c’est à dire amener internet là où il n’est pas », le premier pilier de son action et il le répète : « Il y a trop d’endroits en France où il n’y a pas internet et on a essayé d’en faire une priorité pour les territoires donc cela va être porté par le ministère de la Cohésion des territoires que nous accompagnerons, on s’est engagé d’ici 2022 à avoir le très haut débit partout et donc à créer les conditions le plus vite possible pour qu’il y ait plus de zones blanches et pour que les français et les TPE/PME puissent être connectés à internet. » Les français laissés-pour-compte attendent.