Débit Internet mobile : la France dans le gratin mondial après une remontée spectaculaire

Débit Internet mobile : la France dans le gratin mondial après une remontée spectaculaire

 

Se plaindre de la couverture mobile oui mais du débit, ce serait un poil exagéré à en croire ce classement.

Si la France était à la traîne et frisait le ridicule en 2015, dégringolant à la 44ème place mondiale des débits internet mobile avec 8,9 Mb/s, c’est aujourd’hui de l’histoire ancienne, l’en atteste la dernière étude "State of The internet" de Akamai, société américaine spécialisée dans la mise à disposition de serveurs de cache pour les entreprises. Cette dernière a établi un classement par pays sur les trois premiers mois de l’année. 

Ainsi, le débit moyen français, calculé à partir de l’ensemble des connexions sur les serveurs d’Akamai est de 17 Mb/s, la France se glisse par conséquent à une honorable quatrième place, juste derrière le trio de tête composé du Royaume-Uni (26 Mb/s), de l’Allemagne (23 Mb/s) et de la Finlande (22 Mb/s). Cette remontée laisse donc penser que les efforts des opérateurs sur le déploiement d’infrastructures et de la 4G/ 4G+, portent de plus en plus leurs fruits.

A noter, une baisse de débit important en Corée du Sud, 12 Mb/s en moyenne sur les trois premiers mois contre 26,7Mb/s au quatrième trimestre 2015. Les États-Unis ne sont même pas dans le Top 25, à 10,7 Mb/s. 

 

Dernier point, seuls les pays comptant plus de 25 000 adresses iPv4 mesurées ont été analysés dans le cadre cette étude.