DSLAM Free en IPV6 : Une nouvelle méthode permet de connaitre les estimations d’abonnés xDSL et FTTH de Free

DSLAM Free en IPV6 : Une nouvelle méthode permet de connaitre les estimations d’abonnés xDSL et FTTH de Free

Mi Avril, Univers Freebox vous dévoilait que Free avait commencé le déploiement de ses premiers DSLAM entièrement IPV6. Ces derniers ne gérent plus que ce protocole et plus du tout l’IPV4. Surtout, selon nos informations, Free devrait procéder à la migration totale de son parc de DSLAM en IPV6.

Si cela est une bonne nouvelle pour les abonnés, pour qui cette opération est transparente, il est devenu plus compliqué d’identifier les connexions xDSL, ou FTTH en zones moyennement denses, voire en zones denses. Francois04 a tout de même trouvé une solution permettant de différencier les connexions FTTH des connexions xDSL :« Les équipements et connexions xDSL sont distingués des connexions Fibre par la mesure de la latence (temps de propagation dans le réseau) entre le Dslam et la box de l’abonné. Cette méthode n’est pas parfaite et nécessite qu’au moins plusieurs connexions abonnés soient activées (calcul de la moyenne des latences). »

Autre limitation, « à partir des adresses IP des connexions et des équipements, on peut seulement distinguer les localisations des équipements et les regrouper en 6 grandes régions correspondant à l’architecture du réseau Free » explique francois04. Celles-ci se décomposent en :

– IPV6-00 Ile-de-France (sauf partie du 77)

-   IPV6-01 EST

-   IPV6-02 SUD-EST

-   IPV6-03 OUEST

-   IPV6-05 SUD-OUEST

-   IPV6-06 NORD

Grace à cette nouvelle méthode de détection, il est donc possible de suivre à nouveau l’évolution du nombre d’abonnés FTTH et ADSL chez Free. Ainsi, à ce jour, et selon les estimations de francois04, Free compte 5 991 800 abonnés xDSL et 375 000 abonnés FTTH sur les zones denses et les zones moyennement denses.