Orange annonce des recutements très moyens au 1er trimestre, mais cartonne sur la fibre

Orange annonce des recutements très moyens au 1er trimestre, mais cartonne sur la fibre

 
Orange vient de publier ses chiffres pour le 1er trimestre 2017, il est le premier opérateur télécom à le faire.
 
Concernant le mobile, l’opérateur a recruté 73 000 nouveaux abonnés. Un chiffre qui est en baisse par rapport au 3 dernier trimestre, mais toutefois en hausse par rapport au 1er trimestre de l’année dernière, où l’opérateur n’avait recruté que 33 000 abonnés mobiles.
 
Les revenus des services mobiles enregistrent une baisse limitée à -3,3% au 1er trimestre 2017 après -5,1% au 4ème trimestre 2016, en lien avec la baisse moins importante de l’itinérance nationale avec Free Mobile au 1er trimestre 2017. 
 
Les services mobiles restent par ailleurs marqués par les baisses de prix de l’itinérance en Europe et la part croissante des offres SIM-only qui représentent 70,0% des forfaits grand public au 31 mars 2017 (+15 points sur un an). La croissance des cartes SIM associées aux offres convergentes est très soutenue avec 8,5 millions de cartes SIM au 31 mars 2017, en hausse de +11,7% sur un an. Au total, la base des forfaits s’élève à 18,2 millions de clients au 31 mars 2017 (+2,6% sur un an) et 64% des forfaits grand public incluent la 4G (+15 points sur un an). 
 
 
Les recrutements fixes sont tirés par la fibre
 
Au 31 mars 2017, la base clients haut débit fixe s’élève à 11,0 millions d’accès (+3,7% sur un an). Elle inclut 1,6 million d’accès fibre, en progression de +47% sur un an. Sur le 1er trimestre 2017, Orange a recruté 73 000 abonnés fixes, moins bon résultats depuis 1 an. Un chiffre principalement tiré par le FTTH ( + 127 000) alors que la base d’abonnés ADSL continue à baisser (- 54 000) sur le trimestre.
 
L’ARPU trimestriel du haut débit fixe enregistre une hausse de +1,6% au 1er trimestre 2017, qui reflète notamment la part croissante des offres fibre et le développement des offres de contenus TV. Les offres convergentes grand public (soit 5,6 millions de clients au 31 mars 2017, en hausse de +9,7% sur un an) représentent 57,3% de la base-clients du haut débit fixe grand public (+2,9 points en un an).