Google va permettre aux utilisateurs de signaler les contenus inappropriés et les « fake news »

Google va permettre aux utilisateurs de signaler les contenus inappropriés et les « fake news »

Dans une note de blog, le géant américain annonce avoir amélioré ses méthodes de classification des résultats de son moteur de recherche et va mettre en place un outil de signalement et de commentaires en direct pour limiter la prolifération des contenus « inattendus, inexacts ou offensants ».

Les mesures contre les fausses informations et les contenus offensants se multiplient, si Wikipedia a annoncé hier lancer sa plateforme Wikitribune dans le but de lutter contre les fausses informations, Google poursuit sa chasse aux fake news en annonçant « des améliorations dans le classement des résultats mais aussi des moyens plus faciles pour les utilisateurs de fournir des commentaires directs et une plus grande transparence quant aux méthodes de recherches ».

Ainsi, les développeurs du groupe de Mountain View ont planché sur une meilleure visibilité des contenus de qualité via une optimisation de ses indicateurs : " nous combinons des centaines de signaux, de la date de publication du contenu, au nombre de fois que les mots clés de la recherche apparaissent sur la page. Ceci permettant d’afficher des pages plus fiables en priorité et ainsi de réduire le contenu de mauvaise qualité, de sorte que des problèmes semblables aux résultats de déni de l’ Holocauste que nous avons retrouvés en décembre soient moins susceptibles d’apparaître. "

Google affirme aussi avoir à disposition une équipe d’évaluateurs en charge du juger de la pertinence des changements effectués sur son moteur de recherche et des résultats de recherche. 

Les internautes peuvent mettre la main à la pâte

Enfin, le groupe américain va permettre à chacun de venir se joindre au mouvement puisque les utilisateurs pourront signaler les contenus jugés offensants ou inappropriés parfois proposés par son outil Autocomplete qui tend à prédire les recherches que les internautes peuvent taper pour obtenir le plus rapidement possible l’information recherchée :

" Le contenu qui apparaît dans ces fonctionnalités est généré de manière algorithmique et reflète ce que les gens recherchent et ce qui est disponible sur le Web. Cela peut parfois conduire à des résultats inattendus, inexacts ou offensants. À partir d’aujourd’hui, nous permettons de manière plus facile aux utilisateurs de répertorier directement le contenu qui apparaît dans les prévisions de saisie automatique et dans les extraits en vedette", annonce le blog officiel du groupe.

En clair, des catégories clairement étiquetées seront disponibles afin d’en informer directement les équipes de Google si un contenu est sensible, ce qui n’empêchera toutefois pas certains internautes de remonter inutilement des contenus pertinents. Google prévoie d’ utiliser les commentaires utiles afin améliorer ses algorithmes.