Comparatif du niveau d’endettement des opérateurs Free, Orange, Bouygues et Sfr en 2016

 

 
La publication des résultats des opérateurs au 4ème trimestre 2016 nous permet de faire un rapide tour d’horizon des taux d’endettement des différents acteurs du secteur.
 
Hammett sur lafibre.info nous permet grâce à sa synthèse de constater que la dette augmente pour Sfr, Free et Bouygues, alors qu’elle baisse pour le Groupe Orange. En réalité cette baisse est principalement imputable à la vente du britannique EE.
Free et Bouygues avec des ratio dette/Ebitda* proche de 1 (voire inférieur pour Free) sont les moins endettés.
 
*Pour s’assurer du niveau d’endettement on compare les fonds propres et l’endettement. Plus le ratio dette sur fond propre est bas moins l’entreprise est endettée. Il est généralement admis que lorsque ce ratio est inférieur à 0,5 il est considéré comme bon et s’il ne dépasse pas 1 comme acceptable.
 
 
Suivent les informations précises :
 
Free : 1,191 milliard en 2015 contre 1,643 milliard au 31 décembre 2016, 
et le ratio endettement/Ebitda passe de 0.8 à 1.
 
Bouygues : 890 millions en 2015 contre 1012 au 31 décembre 2016 
mais le ratio reste encore acceptable et passe de 1.2 a 1.1
 
Sfr : 14,4 milliards en 2015 contre 14,8 milliards au 31 décembre 2016
ratio de 3.7 a 3.8
 
Pour le Groupe Orange la dette baisse de plus de 2.1 milliards passant de 26.5 à 24.4 milliards le ratio endettement/Ebitda qui plafonnait à 2.3 repasse sous la barre des 2 à 1.93.