Nokia se préparerait à céder le leader des réseaux de câbles sous-marins, Submarine Network Solutions

Nokia a commandé un audit stratégique à EY sur l’activité de Submarine Network Solutions, issue d’Alcatel Submarine Networks (ASN).

 
ASN avait été considéré comme “stratégique” alors qu’Alcatel souhaitait s’en séparer en 2013, le ministère de l’Economie avait évoqué une prise de participation minoritaire en utilisant le FSI (fonds stratégique d’investissement) pour finalement laissé ASN dans l’accord de rapprochement proposé par Nokia.
 
Aujourd’hui, la multinationale finlandaise qui en 2015 a pris le contrôle de Alcatel-Lucent, songerait à mettre en vente la branche spécialisée dans les câbles et les systèmes optiques sous-marins. Leader en matière de capacités d’installations, elle représente actuellement 47% de part de marché.
 
Pour rappel en 2013, Fleur Pellerin déclarait que "le savoir-faire d’Alcatel Submarine Networks est en effet unique ; il couvre la production, l’installation et la maintenance des câbles sous-marins. C’est une activité stratégique pour connecter l’Outre-Mer et tout le continent africain en haut débit", avait-elle dit dans une interview aux Echos. "Il y a aussi un enjeu lié à la cybersurveillance et la sécurité du territoire. Nous sommes favorables à une solution qui maintienne l’intégrité d’ASN et son ancrage national."