Orange Bank débarquera le 6 juillet et compte révolutionner le secteur bancaire par ses services

Orange Bank débarquera le 6 juillet et compte révolutionner le secteur bancaire par ses services

Compte rendu. Star tant attendue lors du Hello Show ce matin, soit le Keynote de l’opérateur historique, Orange Bank a été officialisée et présentée par Stéphane Richard qui voit en son bébé la pièce manquante à une vraie transformation digitale du secteur bancaire. Lancement pour tous, le 6 juillet prochain.

« Une banque pensée par les experts du numérique » a introduit le PDG d’Orange, constatant « qu’il manquait une banque à la banque », avant de passer aux choses sérieuses. Voici d’ailleurs quelques exemples d’usages annoncés ce matin et qu’Orange veut révolutionner avec sa banque mobile.

Ouverture de compte sur son mobile

Si les nouveaux clients pourront de manière plus traditionnelle, se rendre dans l’une des 140 boutiques du réseau, ils auront surtout la possibilité d’ouvrir un compte via leur smartphone, « sans justificatifs papier, simplement, en les photographiant ». A savoir que 100 % des opérations seront réalisables depuis l’application dédiée d’Orange Bank. Les transferts d’argent « sécurisés », eux, pourront se faire depuis un mobile et par sms : « maintenant avec son mobile, on envoie des mots, des photos, des vidéos et des euros » s’amuse l’intéressé.

Payer sans mobile et sans contact 

Une technologie sans contact sera embarquée sur la carte bancaire Orange Bank : « Quand on oublie son mobile, on paye avec sa carte et quand on oublie sa carte, on paye avec son mobile ». Prolongation de l’application, cette carte pourra être contrôlée depuis son mobile, sa fonctionnalité majeure : la bloquer en cas de perte ou la débloquer en un clic.

Orange Bank et l’instantané

Stéphane Richard veut supprimer les délais entre les mouvements sur le compte et les paiements : « Pourquoi attendre l’ouverture de son agence pour qu’une opération informatique se fasse ? », Orange Bank permettra ainsi de connaître l’état du solde et des dépenses de « manière instantanée ». Un assistant virtuel et intelligent sera aussi mis à disposition afin d’améliorer l’expérience utilisateur en la simplifiant : « Derrière ce conseiller virtuel, il y a une intelligence artificielle apprenante, ce qui veut dire que plus vous lui parlez, plus il apprend à vous connaître et plus ses réponses et actions sont pertinentes. D’ici la fin de l’année, il saura même effectuer des tâches à la demande des clients comme faire des virements ou épargner. »

Les services Orange Bank seront gratuits 

Le meilleur pour la fin. « Nous ne faisons pas payer la carte bancaire, ni la première année, ni les suivantes, nous ne faisons pas payer de frais de tenue de compte, nous ne fixons pas de conditions de revenus, à nos clients », soit le désir de devenir le Free de la banque comme l’avait annoncé Stéphane Richard qui conclut qu’Orange Bank sera accessible aux salariés d’Orange à partir du 15 mai et à tous à compter du 6 juillet. C’est dit depuis ce matin, Orange c’est aussi une banque. Concernant les offres à proprement dit, aucune annonce n’a été faite.