Télécom Italia lance officiellement son MVNO et présente ses offres pour contrer l’arrivée de Free

Télécom Italia lance officiellement son MVNO et présente ses offres pour contrer l’arrivée de Free

 
Ainsi que nous vous le rapportions il y a quelques semaines, c’est l’effervescence dans le secteur du mobile en Italie avant l’arrivée de Free qui devrait intervenir à la fin de cette année. C’est ainsi que Télécom Italia a présenté son nouvel MVNO, nommé Kena Mobile et surtout a dévoilé les offres proposées par ce dernier. 
 
3 forfaits sont ainsi disponibles :
 
Kena Voix : facturé 3,99€ tous les 30 jours (ce n’est donc pas exactement une facture mensuelle comme en France) , ce forfait intègre 1000 minutes d’appels vers tous les numéros nationaux (pas de frais d’activation) ;
 
Kena Internet  : facturé 3,99 euros tous les 30 jours, ce forfait purement data propose 4 Go d’Internet en 3G / 3G +. Des frais d’activation de 9€ (payable une seule fois) sont également en sus
 
Kena numérique : facturé 9,99 euros tous les 30 jours, ce forfait propose 600 minutes de communication, 6 Go de data (en 3G / 3G +) ainsi que 100 SMS.
 
Un 4ème forfait est proposé uniquement aux abonnés qui effectuent une portabilité depuis un autre opérateur que Telecom Italia. Il est facturé 6,99 euros avec renouvellement tous les 30 jours et intègre :
  • 400 minutes d’appels vers tous les numéros nationaux ;
  • 400 SMS vers tous les opérateurs de téléphonie mobile nationaux ;
  • 8 Go de trafic Internet sur les réseaux 3G / 3G + 
Enfin, il est possible d’opter pour une facturation à la consommation. Dans ce cas il en coûtera 35 cents par minute pour tous les appels vers les numéros nationaux, sans frais de connexion. Chaque SMS envoyé coûtera 25 centimes d’euros, alors que la data sera facturée 50 cents pour 50 Mo.
 
Nous ne connaissons pas encore les tarifs que Free Mobile pratiquera en Italie, même s’ils devraient être différents de la France pour s’adapter au marché local. Mais, selon vous, les tarifs présentés par Kena Mobile sont-il de nature à contrer l’arrivée du trublion français du mobile ?
 
 
Source : UNIVERSO Free