Dans l’attente de son ouverture, la STATION F de Xavier Niel signe un partenariat avec Zendesk

Dans l’attente de son ouverture, la STATION F de Xavier Niel signe un partenariat avec Zendesk

Après l’intégration du programme « Paris Landing Zone » de l’accélérateur Numa, du « Startup Garage » de Facebook, de l’accélérateur de Vente Privée et de l’incubateur d’HEC Paris, la STATION F ouvre ses portes au danois Zendesk.

Alors que son inauguration est repoussée de plusieurs semaines due à une inondation, le plus grand incubateur du monde dédié aux start-up et financé par Xavier Niel, continue de se renforcer. Le « campus universitaire à l’américaine » visant à concurrencer la Silicon Valley, vient en effet de signer un partenariat avec Zendesk, une société de développement logiciel qui offre une plate-forme de service client, conçue pour les entreprises qui « veulent forger des relations plus productives avec leurs clients » en leur fournissant une assistance adaptée. Ce dernier va donc installer ses bureaux parisiens dans la Halle de Freyssinet en milieu d’année et va équiper la STATION F de ses solutions via son logiciel. Enfin, Zendesk mettra en place son propre incubateur de start-up en corrélation avec son activité pour 47 postes de travail.

Pour faire de la STATION F un haut lieu de l’innovation, « nous avons besoin des meilleurs partenaires et de les avoirs sur place », a déclaré Xavier Niel avant de constater que « Zendesk est un modèle pour les entreprises françaises ». Faisant ainsi référence à l’histoire de l’entreprise, lancée en tant que start-up en 2007 avant de rayonner au niveau international.

Deux jeunes pousses françaises ont déjà été sélectionnées pour son programme : SnapCall et Ottspott dont l’hébergement sera pris en charge par Zendesk.

Concernant l’ouverture du méga-incubateur, il faudra probablement attendre le mois de juin et un accord de la commission de sécurité.